Toujours plus d’hôtels à Paris CDG

Hôtellerie économique avec Holiday Inn Express ou très business avec Innside by Melia, établissements trendy avec Moxy et Hyatt Place, résidence long séjour avec Hyatt House : l'aéroport de Paris CDG multiplie les ouvertures d'hôtels.
Holiday-Inn-Express-Paris-CDG
Le nouvel Holiday Inn Express Paris-CDG, inauguré le 12 avril.

Le hub de Paris CDG continue de voir son offre hôtelière se diversifier. Parmi les récents développements, la zone vient de s’enrichir d’un nouvel hôtel économique avec l’inauguration cette semaine de l’Holiday Inn Express Paris – Aéroport Charles de Gaulle. Cet établissement, le plus grand de l’enseigne en France avec ses 305 chambres “se veut le lieu idéal pour une nuit d’étape, puisqu’il est situé à quelques mètres seulement du terminal de l’un des aéroports les plus fréquentés au monde”, a commenté Mike Greenup, vice-président de la division marketing du groupe IHG pour la zone Europe, Moyen-Orient, Asie et Afrique.

Relié par navette au terminal 1, cet Holiday Inn Express s’inscrit dans l’évolution de la marque. Le concept “Next generation”, présent dans cet établissement et lancé en 2015 par le groupe britannique, est estiné à répondre aux besoins du voyageur d’affaires d’aujourd’hui. C’est à dire qu’il propose des espaces de travail fonctionnels et polyvalents, des prises USB situées près des lits ou encore des télévisions intelligentes afin que les clients puissent diffuser leur contenu numérique à partir d’un terminal personnel. Le tout sans oublier les fondamentaux comme des lits de grande taille, des douches à jets puissants et, bien entendu une connexion Wi-Fi gratuite partout dans l’hôtel. L’Holiday Inn Express Paris – Aéroport Charles de Gaulle propose en outre l’Express Café & Bar, permettant aux voyageurs de se restaurer à toute heure du jour et de la nuit, et des salles de réunions baignées avec lumière du jour.

Holiday-Inn-Express-Paris-CDG-lobby
Lobby de l’Holiday Inn Express Paris-CDG.

Alors que la capacité d’hébergement de la plateforme aéroportuaire comptait 1 700 chambres en 2010, elle s’élèvera à 3 700 chambres à l’horizon 2019, soit une capacité plus que doublée en moins d’une décennie. Car d’autres hôtels que l’Holiday Inn Express sont d’ores et déjà prévus. Roissypole Ouest accueillera au 1er trimestre 2019 un hôtel d’affaires Innside by Meliá de 267 chambres, mais aussi un Moxy, l’enseigne “millennials” du groupe Marriott. Design original, chambres high-tech, lobby animé, prix doux : cet établissement apporte aux voyageurs un nouveau type d’expérience comme avaient déjà pu le faire les Citizen M, ouvert en 2014, et Penta Hotels, inauguré en 2016. “Dans un contexte de croissance sur le long terme du trafic aérien, l’implantation de cet hôtel Moxy participe de l’enrichissement continu de l’offre d’hébergement sur l’aéroport et améliore substantiellement la qualité des services apportés à nos passagers et aux clients de nos quartiers d’affaires”, explique Serge Grzybowski, directeur de l’immobilier du Groupe ADP.

Des clients et passagers qui se verront bientôt proposer un autre mode d’hébergement encore absent de la zone aéroportuaire : l’hôtellerie long séjour. Le groupe Hyatt vient en effet d’annoncer le projet d’un complexe intégrant deux de ses marques : Hyatt House avec ses appartements équipés de cuisine pour des séjours de moyenne et longue durée et, dans un genre plus lifestyle, Hyatt Place. De la même manière que Moxy ou Citizen M, cette enseigne joue sur le design et une ambiance décontractée pour séduire une clientèle jeune d’esprit. Développés par Kaufman & Broad, ces hôtels, dont l’ouverture est prévue pour le second semestre 2020, seront situés au sein du parc d’affaires international Paris Nord 2. Ils proposeront 430 à eux deux et partageront des espaces de conférence, un bar et restaurant ouverts tout au long de la journée, une salle de sport et une grande piscine. “Des services rares dans le quartier”, souligne le groupe hôtelier.