Qatar Airways immobilise une partie de ses Airbus A350

Qatar Airways immobilise treize avions de type Airbus A350 en raison de problèmes de peinture sur le fuselage. Les avions sont remplacés temporairement par des A330 de la compagnie qui avaient été remisés.
Airbus A350-900 de Qatar Airways
Airbus A350-900 de Qatar Airways

Qatar Airways immobilise treize de ses appareils Airbus A350. Le motif? Des problèmes de peinture qui s’écaille sur le fuselage.

Dans un communiqué, Qatar Airways indique avoir du clouer au sol 13 Airbus A350 sur un total de 53 appareils. Le transporteur qatari justifie cette décision par « une surveillance renforcée des appareils », pour lesquels « la surface du fuselage sous la peinture se dégrade à un rythme accéléré ».

La compagnie aérienne collabore avec son organisme de réglementation afin de garantir la sécurité de tous les passagers. Suite à l’instruction de son autorité de tutelle, treize avions sont donc immobilisés. Ils le resteront jusqu’à ce « qu’une solution satisfaisante soit disponible pour corriger ce problème ».

La sûreté et la sécurité de ses passagers restent la première préoccupation de Qatar Airways. La compagnie veut rassurer ses passagers dans le même temps en disant trouver des solutions alternatives pour les avions immobilisés. Qatar Airways a ainsi annoncé remettre en service sa flotte d’A330 stockée dans le désert avec la pandémie.

Le directeur général du groupe Qatar Airways, Akbar Al Baker, a déclaré : « Avec ce dernier développement, nous espérons sincèrement qu’Airbus traite cette affaire avec toute l’attention qu’elle mérite. Qatar Airways n’acceptera rien d’autre que des avions qui continuent d’offrir à ses clients le plus haut niveau de sécurité possible et la meilleure expérience de voyage qu’ils méritent ».

Aucune prise de position n’est à signaler du côté d’Airbus. Dans un communiqué, l’avionneur européen indique « ne pas faire de commentaires sur les opérations de nos clients. En tant qu’avionneur de premier plan, nous sommes toujours en pourparlers avec nos clients. Ces discussions restent confidentielles ».

Une relation sous tension entre Qatar Airways et Airbus

Qatar Airways précise qu’il n’acceptera aucun nouvel appareil A350 aussi longtemps qu’Airbus n’aura identifié et corrigé de manière permanente cette anomalie technique. Les relations sont tendues depuis de nombreux mois entre la compagnie qatari et Airbus.

En mai, le directeur général de Qatar Airways avait déjà menacé Airbus dans une interview avec Bloomberg TV. Une menace suite à un désaccord sur les performances des futurs appareils commandés auprès de l’avionneur.

« Si nous ne sommes pas en mesure de régler le grave problème que nous avons [ndlr: avec Airbus], nous refuserons de leur prendre des avions », avait-t-il déclaré. Akbar Al Baker avait alors prévenu qu’une brouille avec Qatar Airways causerait à Airbus « un stress dans la relation avec IAG, avec LatAm et avec d’autres compagnies aériennes dans lesquelles nous avons une participation ».