Radisson muscle son offre lifestyle avec la marque art’otel

Après avoir dévoilé ses ambitions pour sa marque design à prix doux Prizeotel, le groupe Radisson entend développer dans les grandes métropoles mondiales l'enseigne haut de gamme lifestyle Art'otel, qui ne comptait jusqu'ici que trois établissements.
Le futur art'otel de Londres participe à la transformation de la Battersea Power Station.
Le futur art'otel de Londres participe à la transformation de la Battersea Power Station.

Le groupe Radisson s’inscrit à son tour dans l’expansion à grande échelle d’une hôtellerie contemporaine et design, faite de lobbys animés et de restaurants et bars trendy. Bref, chacun aura reconnu les contours de cette hôtellerie communément appelée lifestyle. Déjà présent sur ce créneau porteur avec l’enseigne Radisson RED, en plein essor, l’hôtelier avait annoncé il y a une semaine à peine sa volonté de renforcer l’offre de sa marque économique et design Prizeotel. Une enseigne au développement jusqu’ici limité mais qui devrait connaître une quarantaine d’ouvertures en Europe dans les cinq années à venir.

A côté de ces ambitions concernant une hôtellerie contemporaine à prix doux, le Radisson Hotel Group va s’attaquer à ce marché par le haut, et de la même manière : en partant d’une enseigne peu développée mais déjà existante au sein du réseau Radisson, art’otel, et dont l’offre s’apprête grandir rapidement. Pour cela, Radisson va s’appuyer sur un partenariat stratégique avec le groupe PPHE. Ce spécialiste de l’immobilier et de la gestion hôtelière dispose depuis longtemps d’un accord de master franchise avec Radisson pour la marque Park Plaza. C’est déjà avec PPHE que Radisson avait développé les trois premiers art’otels à Amsterdam – son fleuron actuel -, Berlin et Budapest. Soit autant de hubs culturels et créatifs qui en appellent d’autres désormais.

Surfant sur l’engouement des voyageurs loisirs comme affaires pour les établissements lifestyle, les deux partenaires voient en effet beaucoup plus loin, avec pour ambition de construire un portefeuille d’hôtels arty dans les grandes métropoles mondiales. Avant même le dévoilement de ce partenariat, deux projets avaient été annoncés à Londres, l’art’otel Londres Hoxton en 2024, et l’autre attendu dès cet été, l’art’otel London Battersea Power Station. Un établissement qui s’inscrit dans un vaste projet immobilier revitalisant une icone de la skyline londonienne, une centrale électrique des bords de la Tamise immortalisée en son temps par Pink Floyd sur la pochette de son album Animals.

Trois autres projets vont s’ajouter à eux dans le cadre de l’accord avec PPHE en 2022 et 2023, à Zagreb et Pula en Croatie, ainsi qu’à Rome. « Nous sommes ravis de développer notre relation avec PPHE et de soutenir la croissance et l’évolution d’art’otel au niveau international, a déclaré Federico González, PDG du Radisson Hotel Group. Art’otel allie culture et lifestyle et cette marque audacieuse offrira des opportunités uniques à nos clients et propriétaires dans ce segment haut de gamme en pleine croissance. »

En parallèle de la marque art’otel, les relations étroites entre PPHE et Radisson ont conduit à la conclusion d’un accord de développement stratégique concernant l’expansion à travers l’Europe de toutes les marques de Radisson, des opportunités ayant déjà été identifiées en Europe centrale et orientale, de même qu’en Croatie. Dans ce cadre, le Grand Hotel Brioni à Pula, l’un des hôtels les plus connus du pays, va passer dans les semaines qui viennent sous la marque de luxe Radisson Collection, à la suite d’un programme de rénovation.