Les nouvelles règles pour entrer en France depuis la Chine

L'explosion des cas de covid en Chine - où la quarantaine est levée depuis le 8 janvier - s'accompagne d'un léger durcissement des conditions d'entrée sur le territoire français depuis le 5 janvier.
La Chine, levée des restrictions aux voyages d'étrangers
La simplification des mesures d'entrée en Chine devrait relancer le transport aérien (aéroport de Pékin National-Photo: LC)

Selon les dernières mises à jour sur le site de l’ambassade de France à Pékin, de nouvelles dispositions ont été mises en place par le gouvernement français pour les voyageurs arrivant de Chine.

Test PCR au départ de Chine

A compter du 5 janvier 2023 (application aux avions quittant la Chine le 4 janvier 2023), tout passager doit présenter à la compagnie aérienne sur laquelle il voyage vers la France, avant son embarquement, outre un résultat négatif à un test PCR, une déclaration sur l’honneur attestant :
– Qu’il ne présente pas de symptôme d’infection au covid-19 ;
– Qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol ;
– S’il est âgé de onze ans ou plus, qu’il accepte qu’un test puisse être réalisé à son arrivée sur le territoire national. Des tests aléatoires sont sur cette base réalisés à l’arrivée sur le territoire français.
– Qu’il s’engage à demeurer joignable pendant au plus 15 jours après son arrivée en France et, si le résultat du test effectué à l’arrivée sur le territoire national conclut à une contamination par la covid-19, à respecter un isolement volontaire de sept jours après son arrivée en France métropolitaine, et, s’il est âgé de onze ans ou plus, à réaliser, au terme de cette période de sept jours, un nouveau test.

La déclaration sur l’honneur est mise à disposition des passagers par les compagnies aériennes. Elle est également disponible sur le site de l’ambassade.

L’embarquement est refusé aux personnes ne présentant pas les documents mentionnés ci-dessus (résultat du test et déclaration sur l’honneur).

A noter que le port du masque en avion est obligatoire durant tout le trajet.

Plus de souplesse côté Chinois

De son côté, le site de l’ambassade de Chine en France, égrène les nouvelles conditions d’entrée sur le territoire chinois à partir du 8 janvier 2023.

Après l’obtention d’un visa – les visas pour motif touristique ne sont toujours pas délivrés- les voyageurs de toute nationalité désirant se rendre en Chine en avion, devront effectuer un test PCR dans les 48 heures précédant l’embarquement. Tous les établissements sanitaires légitimes sont acceptables. Toute personne positive au test ne peut entrer sur le territoire chinois.

Après l’obtention du résultat négatif, les voyageurs n’ont plus besoins de demander de QR code de santé à l’Ambassade ou les consulats de Chine en France. Ils doivent cependant remplir une fiche de déclaration de douane via l’application WeChat en scannant un QR code ou via le site internet (https://htdecl.chinaport.gov.cn/htdeclweb/home/pages/healthDeclare/declare.html) avant leur embarquement.

Lors de leur entrée sur le territoire chinois, les voyageurs ne doivent plus subir de test PCR, ni se placer en quarantaine si leur déclaration de douane et leur température sont conformes.

Actuellement, six vols par semaine sont proposés entre la France et la Chine. Trois par Air France (deux vols/semaine sur Shanghaï, un vol semaine/Pékin) ainsi qu’un vol par semaine pour les compagnies Air China, China Eastern et China Southern.