La SNCF remonte en puissance sur son offre Business Première

La SNCF rouvre ses salons Grand Voyageur et augmente son programme de transport tout en levant la restriction d'un siège occupé sur deux. Des offres commerciales sont lancées pour aider les voyageurs à retrouver le chemin des gares.

SNCF
L'offre SNCF monte en régime

Avec le déconfinement débuté le 11 mai, les voyageurs d’affaires ont repris, timidement, leurs déplacements professionnels. Et notamment en train avec la montée en charge du service TGV Inoui sur les grandes lignes hexagonales. Pour rassurer ses clients, l’entreprise ferroviaire a mis en place une charte sanitaire stricte imposant le port du masque pour son personnel comme pour les voyageurs, proposant du gel hydroalcoolique et appliquant des mesures de nettoyage renforcées à bord, notamment pour les surfaces de contact. La SNCF souligne enfin que ses rames sont équipées de systèmes de filtrage puissants qui renouvellent l’air toutes les 6 minutes. Les passagers de la Business Première n’ont toutefois pas encore retrouvé leur petit café du matin proposé sur le quai, le service de restauration à bord étant à ce jour toujours suspendu. L’accès express aux quais dont bénéficie cette clientèle est lui garanti.

Depuis le 9 juin, les 12 salons Grand Voyageur sont également accessibles mais leurs capacités ont été limitées et les plages horaires adaptées en fonction du plan de transport mis en place par la SNCF jusque fin juin. L’agrandissement du salon Grand Voyageur de la gare de Paris Lyon pourrait avoir pris un léger retard compte tenu de la période de confinement qui a impacté le déroulement du chantier.

SNCF
Les 12 salons Grand Voyageur sont à nouveau ouverts depuis le 9 juin, avec des capacités et des plages horaires limitées

En outre, des mesures commerciales ont enfin été dévoilées. Les voyageurs détenteurs d’un abonnement Liberté dont l’échéance tombait entre le 17 mars et le 31 juillet voient la validité de celui-ci repoussée au 31 août. Ils bénéficient en outre d’une réduction supplémentaire de 40%. Complété par des offres loisir alors que la saison estivale débute dans les prochaines semaines, la SNCF espère rapidement remonter le taux de remplissage de ses TGV qui ne s’élève actuellement qu’à 50%. La levée de la règle d’un siège sur deux occupé dans les trains devrait l’y aider. 100% de l’offre de transport sera ainsi disponible dès la mi-juin.