Déconfinement : les dernières informations

Le 11 mai a marqué la levée officielle du confinement en France, à laquelle les acteurs du transport ont dû s'adapter. Un point sur les dernières informations en France, en Europe, et à l'international.

Air France
Le déconfinement s'accompagne de nombreuses mesures sanitaires mises en place par les acteurs du voyage d'affaires
  • Interrogé le 19 mai sur RMC, le Secrétaire d’Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a évoqué « un guide en cours de publication par l’autorité européenne de l’aviation, qui harmonisera les mesures sanitaires partout en Europe. Ca va être réglé cette semaine, en tous cas nous aurons un cadre cette semaine« , a-t-il précisé.
  • Concernant Orly, Jean-Baptiste Djebbari a indiqué à cette occasion : « si nous avons un programme de vols solide, une situation sanitaire qui s’améliore, il n’est pas inenvisageable de rouvrir Orly à l’horizon de fin juin, peut-être le 26 ou le 28 juin, nous allons travailler sur cette hypothèse« .
  • Air France a annoncé le 18 mai la reprise progressive de ses vols d’ici la fin du mois de juin, en privilégiant le réseau domestique, l’Europe et les Outre-mer. La compagnie table sur un programme de vols représentant 15% de la capacité habituelle pour cette période, en s’appuyant sur 75 appareils. Au niveau domestique, depuis Paris CDG, Air France reliera ainsi Ajaccio, Bastia, Biarritz, Bordeaux, Brest, Calvi, Clermont-Ferrand, Figari, Marseille, Montpellier, Nice, Pau, Perpignan, Toulon et Toulouse. L’aéroport de Lyon-Saint Exupéry sera lui relié à Biarritz, Bordeaux, Brest, Caen, Lille, Nantes, Nice, Pau, Rennes, Strasbourg et Toulouse.
  • Les passagers de vols internationaux arrivant sur l’aéroport de Paris-CDG sont désormais contrôlés par des caméras thermiques installées par le Groupe ADP en salle de livraison bagage.
  • L’Italie rouvrira ses frontières le 3 juin.
  • Depuis le 18 mai, Lyria assure un deuxième aller-retour quotidien entre Paris et Genève (départ de Paris à 14h18), en plus d’un aller-retour Paris-Bâle.
  • Emirates reprendra ses opérations à Paris le 22 mai, à raison de trois vols par semaine.
  • Brussels Airlines a fixé la reprise de ses activités au 15 juin, sans préciser quelles seront les premières destinations desservies.
  • Ces annonces s’inscrivent dans une tendance plus générale de regain de l’activité dans le ciel européen. Une dynamique encore timide, mais qui devrait correspondre à quelque 700 000 sièges dans les prochaines semaines.
  • Le 13 mai, la Commission Européenne a incité les Etats membres à une réouverture des frontières au sein de l’UE, plaidant pour une approche « graduelle et coordonnée ».
  • L’Espagne a officialisé l’entrée en vigueur d’une « quatorzaine » à compter du vendredi 15 mai. Celle-ci s’appliquera à toute personne arrivant de l’étranger (y compris depuis la France donc), à quelques exceptions près. Les travailleurs transfrontaliers sont notamment épargnés par cette mesure, qui durera a minima jusqu’au 24 mai.
  • Dans la foulée, la France a décidé d’appliquer la même mesure aux voyageurs arrivant d’Espagne, « sur un principe de réciprocité« .
  • A l’inverse, IATA s’est prononcée contre ces mesures de quarantaine, qui risquent bien de freiner la reprise de l’activité aérienne.
  • En parallèle, un accord a été trouvé entre la France, la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche, comme l’a confirmé la conseillère fédérale Keller-Sutter en conférence de presse : « Nous visons une ouverture complète de la frontière le 15 juin entre l’Allemagne, l’Autriche, la France et la Suisse« , a-t-telle indiqué.
  • Le déconfinement officialisé en France le 11 mai s’accompagne de nombreuses mesures sanitaires dans les transports. Le port du masque est désormais obligatoire, qu’il s’agisse de prendre un train (SNCF, Eurostar, Thalys, Lyria) ou un vol Air France.
  • La compagnie aérienne a également mis en place depuis le 11 mai un système de contrôle de la température des voyageurs. Si le thermomètre infrarouge indique une valeur supérieure à 38 degrés, Air France se réserve le droit de proscrire l’embarquement du passager concerné.
  • Le port du masque est également obligatoire à bord des transports en commun. Et pour tendre au maximum vers un système de distanciation, une attestation employeur est requise pour se déplacer sur le réseau RATP en heures de pointe, à savoir du lundi au vendredi inclus, entre 6h30 et 9h30, et entre 16 et 19 heures.
  • D’après Elisabeth Borne, « la RATP devrait être à 100% de son offre fin mai et la SNCF début juin« , a déclaré la Ministre sur France Info.
  • Le doute subsiste quant à la date de la réouverture de l’aéroport d’Orly, où le dernier vol a eu lieu le 31 mars. La Chambre Syndicale et l’Assistance en Escale (CSAE), membre de la Fédération Nationale de l’Aviation Marchande (FNAM) a sollicité la « réouverture de l’Aéroport d’Orly avant l’été 2020« . La CSAE « ne peut imaginer que le deuxième aéroport de France puisse rester fermé pendant toute la période d’été alors qu’il nourrit de nombreuses entreprises qui y sont basées« , souligne le communiqué, qui pointe « les surcoûts pour tous les opérateurs d’Orly d’un transfert vers Paris Charles de Gaulle » et insiste « sur l’importance et l’urgence d’une prise de position favorable à la réouverture d’Orly au plus tard fin juin, pour permettre une commercialisation prochaine des vols et la préparation de la reprise dans les meilleures conditions sanitaires, sociales et économiques« .