Chine : les trains magnétiques concurrencent l’aérien

Le réseau de trains à grande vitesse de Chine, le plus grand du monde avec 28 000 km de lignes, a révolutionné le transport intérieur. Le lancement de deux lignes de trains magnétiques Maglev pourrait aussi affecter le trafic aérien entre Guangdong, Pékin et Shanghai.
Le prototype du futur MAGLEV très grandes lignes (Photo: Xinhua)

Depuis que la Chine a lancé son train à grande vitesse en 2008, il n’a cessé de gagner des parts de marché. Une récente étude sur l’impact du rail à grande vitesse sur les trois géants aérien chinois indique qu’environ 80 % des routes aériennes intérieures de la Chine seront en concurrence en 2025 avec des trains à grande vitesse. Le nombre de passagers sur les réseaux ferroviaires à grande vitesse chinois a augmenté d’environ 30 % par an depuis 2008.

Dans une autre étude sur la compétition rail/air en Chine datant de 2020, les liaisons ville à ville les plus importantes pour le TGV étaient Shanghai-Nanjing, Guangzhou-Changsha, Pékin-Jinan,...