Thai Airways International reprend ses lignes de Paris et Bruxelles vers Bangkok

L'ouverture prévue de la Thaïlande à une dizaine de pays le 1er novembre incite Thai Airways International à reprendre ses vols internationaux au départ de Bangkok. La compagnie proposait pour le moment une poignée de vols hebdomadaires principalement vers Phuket.
(Photo : LC)

C’est un premier pas qu’on pourrait juger timide. Mais un premier pas tout de même. Avec l’entrée des horaires d’hiver IATA le 31 octobre prochain, Thai Airways International reprend ses vols internationaux au départ de Bangkok. Une flotte de 21 appareils dédiée au long-courrier est réactivée sur les 38 avions officiellement enregistrés. 7 autres avions seront réintégrés au premier trimestre 2022.

Le transporteur étoffe de fait ses lignes européennes. On n’est loin encore du réseau extensif qu’offrait Thai Airways International avant la pandémie. Le transporteur proposait alors une dizaine de vols quotidiens vers Copenhague, Francfort, Londres LHR, Milan, Munich, Paris CDG, Stockholm et Zurich. S’y ajoutaient plusieurs vols hebdomadaires vers Barcelone, Bruxelles, Oslo et Vienne.

L’horaire d’hiver se traduit pourtant par un retour de la compagnie à Bruxelles, Milan, Munich, Stockholm et Zurich. Tandis que les lignes déjà exploitées sur Copenhague, Francfort, Londres-Heathrow et Paris-CDG vont bénéficier de fréquences supplémentaires.

Ainsi à Paris-CDG, le transporteur proposera chaque mercredi et vendredi une liaison vers Bangkok via Phuket. L’avion sera un Boeing 787-8 décollant à 13h15 pour une arrivée en Thaïlande à 6h45 (9h45 à Bangkok). Le dimanche, Thai Airways International proposera un vol sans escale entre Paris et Bangkok avec un décollage à 12h30 pour un atterrissage à 06h00 dans la capitale thaïlandaise. Les avions offriront un aménagement bi-classe avec 22 sièges en affaires et 234 sièges en classe éco.

Sur Bruxelles, la compagnie revient avec deux vols hebdomadaires. Chaque jeudi et samedi, un Airbus A350 reliera sans escale la capitale politique de l’UE à Bangkok. Décollage prévu à 15h30 pour une arrivée en Thaïlande à 8h00 le lendemain. L’A350-900 offre 32 sièges en Royal Silk Class et 289 sièges en classe éco.

Reprise des correspondances vers l’Asie

Alternativement, il existe un vol quotidien au départ de Francfort dont quatre fréquences hebdomadaires sans escale vers Bangkok. Depuis Londres-Heathrow, Thai Airways International propose également une fréquence quotidienne dont quatre vols hebdomadaires sans escale vers Bangkok. Enfin, sur Zurich, la compagnie propose trois vols hebdomadaires sur Bangkok dont deux via Phuket.

A Bangkok, les passagers trouveront quelques correspondances vers l’Asie avec des vols quotidiens vers Hong Kong, Séoul, Singapour, Taipei et Tokyo Narita. Ainsi que de 5 à 6 fréquences par semaine vers Jakarta, Manille et Osaka-Kansai.

Sa filiale Thai Smile dessert pour sa part Jakarta, Kuala Lumpur et Rangoon par plusieurs vols hebdomadaires. S’y ajouteront au 1er janvier des vols vers Colombo, Hanoi, Ho Chi Minh Ville, Katmandou, Phnom Penh et Vientiane.

Par ailleurs, les autorités ont annoncé repousser l’ouverture du nouveau satellite de l’aéroport de Bangkok Suvarnabhumi. Dédié à l’accueil des avions de Thai Airways International, le satellite pourra accueillir 15 millions de passagers supplémentaires. Il devrait désormais entrer en service en octobre 2022.