L’UNIMEV lance un club d’élus autour de la filière événementielle

Poursuivre l'évolution de la filière événementielle, construire une relation de confiance avec les territoires : l'UNIMEV lance le club "Ev& Terr", rassemblant parlementaires et élus territoriaux.
Les représentants de l'UNIMEV et les élus territoriaux rassemblés pour le lancement du club
Les représentants de l'UNIMEV et les élus territoriaux rassemblés pour le lancement du club "Ev & Terr". (c) UNIMEV.

Organisé l’an dernier sous un format hybride, le congrès annuel See You There (SYT) de l’UNIMEV s’est tenu du 29 juin au 1er juillet à Nancy, au centre des congrès Jean Prouvé où se sont réunis 300 acteurs de la filière française de l’événementiel. L’occasion pour ces derniers de tirer plusieurs constats sur leur activité et sur l’intérêt toujours présent pour les rencontres professionnelles. Après deux ans de pandémie, la reprise des salons, congrès, foires et réunions d’entreprises est là, même si les niveaux de fréquentation sont toujours inférieurs à ceux de 2019, de l’ordre de 15 % à 20 %. Naturellement, l’absence des clientèles internationales lointaines a pesé en ce sens, un redressement étant attendu sur ce plan à partir du milieu de l’année prochaine et début 2024.

Ce congrès d’envisager l’avenir après une crise sans précédent qui a mis en lumière de nombreux enjeux de taille : le renouvellement des formats de ces rencontres, le nécessaire investissement dans la modernisation des sites événementiels pour les transformer en lieux de vie, sans parler de la lutte contre le réchauffement climatique matérialisée par la signature en février dernier de l’Engagement Croissance Verte avec les pouvoirs publics. Cet engagement organise la transition de la filière vers une économie circulaire des ressources mobilisées à l’occasion des événements professionnels, le tout en co-construction entre l’ UNIMEV, l’Etat et les services associés.

Alors qu’avec la crise, les professionnels de la filière ont dû se rapprocher plus étroitement des ministères et des élus locaux pour démonter l’importance du secteur pour l’économie française, le secteur entend poursuivre ce dialogue à travers un club d’élus. Lancé par l’UNIMEV, Crealians et L’EVENEMENT et baptisé pour l’instant « Ev & Terr », ce groupe de réflexion a pour objectifs de leur apporter des contenus pertinents sur une industrie dont le fonctionnement et les multiples maillons sont parfois mal connus et de tisser avec eux une relation de confiance alors que la santé des entreprises du secteur reste à consolider. « Nous remercions Béatrice Cuif-Mathieu, vice-présidente UNIMEV, directrice générale de Destination Nancy, pour son implication dans ce think tank« , a déclaré Mathieu Klein, maire de Nancy.

Outre des représentants de l’UNIMEV comme ses co-présidents Pierre Louis Roucariès et Renaud Hamaide et son administrateur Pablo Nakhlé-Cerruti, ce think tank autour du tourisme d’affaires rassemble plusieurs parlementaires et élus territoriaux. Parmi ceux-ci, Mathieu Klein donc, mais aussi Corinne Vignon, députée de Haute Garonne et auteure du rapport parlementaire sur les conséquences de la crise Covid sur le secteur événementiel, Jean-François Husson, Sénateur de Meurthe-et-Moselle, et des maires comme celui de Cannes, David Lisnard, par ailleurs président de France Congrès et Evénements ou Franck Louvrier, maire de La Baule et président de la Commission Tourisme de Régions de France.

Le club « Ev & Terr » se réunira à intervalles réguliers avec, d’ores et déjà, des rencontres prévues lors du Prochain Grand Pavois à la Rochelle en septembre prochain, du congrès des Maires à Paris en novembre ou à l’occasion du prochain congrès SYT, attendu à Deauville en juillet 2023.  » A travers ce club, nous inaugurons une nouvelle manière d’unir nos forces dans la diversité de nos missions au service de la relance économique de nos entreprises qui concourent à l’attractivité de nos territoires« , ont conjointement déclaré Pierre-Louis Roucaries et Renaud Hamaide, co-présidents d’UNIMEV.