Vinci teste un parcours biométrique à Lyon-Saint Exupéry

Lancé par Vinci, le compagnon de voyage Mona offre aux voyageurs un parcours biométrique sans couture à l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry.

Mona-Lyon-Saint-Exupery
L'aéroport de Lyon-Saint Exupéry teste un parcours voyageur fondé sur la reconnaissance faciale.

Un parcours biométrique du domicile jusqu’à l’avion : c’est ce que promet Mona, nouveau compagnon de voyage high-tech proposé par l’aéroport Lyon-Saint Exupéry. Grâce à ce service 100 % gratuit, les voyageurs pourront franchir sans contact physique, sur simple présentation de leurs visages, les différents points de contrôle aéroportuaire, depuis le dépôt des bagages jusqu’à l’embarquement à l’exception du contrôle aux frontières.

Cette innovation, dévoilée le 5 octobre par Vinci Airports, pourra être expérimentée pendant un an par les passagers du vol Lyon-Porto de Transavia et Lyon-Lisbonne opéré par TAP Air Portugal. « Avec Mona, VINCI Airports propose une première mondiale qui fait entrer l’expérience aéroportuaire dans une nouvelle dimension. A l’heure du sans contact et de la personnalisation, notre réseau prouve à nouveau sa capacité à se réinventer en permanence », a déclaré Nicolas Notebaert.

Dans les faits, pour profiter de parcours biométrique, le voyageur doit d’abord créer son compte client via une application smartphone ou sur une borne à l’aéroport. L’abonné Mona profitera ensuite d’un parcours dédié au sein de l’aéroport et accéléré grâce à la reconnaissance faciale. Soumis à l’examen de la CNIL, ce service s’appuie sur un socle technologique composé d’un système biométrique ainsi que d’une solution de marketing relationnel. En plus de fournir des informations liées aux vols et au parcours du passager en temps réel, Mona pourra également offrir à ses utilisateurs des services et expériences personnalisés, développés en partenariat avec les compagnies aériennes et les commerces de l’aéroport.