Brussels Airlines mise sur l’Afrique

Brussels Airlines renforce son réseau africain en ajoutant des vols pour Banjul (Gambie) et Dakar (Sénégal). Parallèlement, la compagnie aérienne augmente la fréquence de nombreux vols court-courriers mais supprime sa liaison directe vers Mumbai.

Brussels Airlines Airbus A319
Un Airbus A319 de Brussels Airlines

À partir de 2019, la compagnie aérienne Brussels Airlines proposera aux voyageurs d’affaires un vol quotidien vers Banjul, la capitale gambienne. En outre, trois des sept vols hebdomadaires en direction de Dakar seront directs. Pour soutenir cette montée en puissance du réseau africain, le transporteur a choisi d’abandonner l’axe Bruxelles-Mumbai, qui ne donnait pas satisfaction. « Pour des raisons économiques, les vols Brussels Airlines à destination de Mumbai, qui ont été lancés en mars 2017, cesseront d’opérer le 6 janvier prochain. La liaison ne donne pas les résultats escomptés », indiquent les responsables de la compagnie dans un communiqué.

Cependant, Brussels Airlines peut compter sur ses compagnies sœurs du groupe Lufthansa, qui offriront des alternatives aux voyageurs d’affaires pour rallier la mégalopole indienne via les aéroports de Francfort, Munich et Zurich.

Kiev en octobre, Wroclaw en février

De plus, Brussels Airlines renforce son réseau court-courrier. À partir d’octobre, la compagnie aérienne proposera 4 vols hebdomadaires vers Kiev et la fréquence des vols vers Bordeaux augmentera, tout comme les dessertes d’Alicante, Billund, Faro, Genève, Lisbonne, Malaga et Tel Aviv. Enfin, elle desservira Wroclaw 3 fois par semaine à partir de février 2019.

Brussels Airlines investit également dans le renouvellement des cabines de ses dix Airbus A330 pour proposer une meilleure expérience aux voyageurs. Ces derniers pourront notamment tester les nouvelles Business Class et Economy Class. Ils pourront aussi opter pour la première Premium Economy Class lancée par la compagnie. Dès le mois de décembre, un premier avion aura entièrement été remis à neuf.