Joon : clap de fin officiel

Après une année d’activité, Joon va disparaître. Benjamin Smith, à la tête du groupe Air France KLM, a confirmé le 10 janvier la fin prochaine de la compagnie.
Joon DR
Air France KLM va mettre un terme à l'aventure Joon

L’avenir de Joon s’écrivait en pointillés depuis quelques semaines, quelques mois même. Il est désormais scellé. Depuis son arrivée à la tête d’Air France KLM, Benjamin Smith n’avait pas vraiment fait mystère de ses doutes concernant cette compagnie hybride, au positionnement ambigu. Pour beaucoup d’observateurs, Joon était condamnée à disparaître ou à évoluer. La disparition de la compagnie avait même été annoncée par différents médias en novembre dernier, poussant Air France à publier un démenti : “Air France-KLM dément les informations selon lesquelles il aurait été décidé d’arrêter l’activité de la compagnie Joon. Aucune décision de cet ordre n’a été prise”, était-il alors indiqué.

Joon
La direction d’Air France KLM a confirmé jeudi la disparition programmée de Joon

Dans la foulée de la publication des bons résultats du groupe en termes de trafic pour 2018 – Air France KLM a dépassé pour la première fois le cap des 100 millions de voyageurs – Benjamin Smith a donc finalement décidé de refermer le chapitre Joon. Les salariés de la compagnie seront intégrés au sein des effectifs d’Air France, tout comme l’ensemble des opérations du transporteur. « La fin de Joon signe le retour des lignes, des avions et des PNC au sein de la compagnie Air France ! », se félicite le syndicat UNSA PNC dans un communiqué au titre évocateur : « Bye bye Joon, un accord historique qui replace le PNC au cœur d’Air France ».

la marque a dès le début été difficilement comprise par les clients, par les salariés, par les marchés, par les investisseurs

Jeudi, le groupe Air France KLM confirmait la décision. Dans un paragraphe étrangement intitulé « Un projet pour l’avenir de Joon », le communiqué indique : « Après de nombreux échanges avec les salariés et les clients, et des discussions avec les syndicats, nous avons décidé de lancer un projet portant sur l’avenir de la marque Joon et l’intégration des salariés et des avions de Joon au sein d’Air France. Malgré les impacts incontestablement positifs de Joon, notamment le travail remarquable des équipes Joon qui ont lancé et fait vivre la compagnie, la marque a dès le début été difficilement comprise par les clients, par les salariés, par les marchés, par les investisseurs. La multiplicité des marques a créé de la complexité et a malheureusement affaibli la puissance de la marque Air FranceL’intégration de Joon au sein d’Air France devrait apporter de nombreux avantages, notamment l’harmonisation de la flotte, des produits, de la marque. La gestion des opérations serait améliorée grâce à une flotte commune d’avions. Tous les vols Joon actuellement vendus ou à la vente seraient bien sûr assurés par Joon jusqu’à la finalisation du projet puis repris par Air France. La simplification du portefeuille de marques, capitalisant sur la marque Air France, est un atout indéniable pour nos clients, nos salariés et tous nos partenaires. Ce projet devrait se réaliser sans impacter l’efficacité économique du Groupe Air France-KLM« , conclut le communiqué.