Lufthansa et Swiss testent la technologie biométrique de Star Alliance

Les aéroports de Munich et de Francfort, hubs du groupe Lufthansa, sont en train d’installer le nouveau système biométrique de Star Alliance. Au programme : un parcours voyageur plus fluide, et surtout plus sécurisé face aux risques sanitaires.

Lufthansa
Le nouveau système biométrique de Star Alliance est expérimenté par Lufthansa à Francfort et Munich

Les voyageurs d’affaires des réseaux Lufthansa et Swiss s’apprêtent à découvrir un nouveau parcours voyageur pour leurs déplacements professionnels via Francfort et Munich. Les deux aéroports allemands seront les premiers à proposer le nouveau système biométrique adopté par Star Alliance. Celui-ci s’appuie sur le logiciel de biométrie et de gestion d’identité NEC I:Delight conçu par NEC Corporation, et fonctionne malgré le port du masque, obligatoire en aéroport. Accessible sur la base du volontariat, et réservé aux membres du programme de fidélité Miles & More, il permettra aux voyageurs ayant préalablement accepté de partager leurs données biométriques de franchir les portes d’accès et d’embarquement sans contact. Les inscriptions au programme Star Alliance Biometrics sont d’ailleurs déjà ouvertes au sein de l’application mobile de Lufthansa.

« Nous sommes extrêmement fiers que Lufthansa, membre fondateur, soit la première compagnie aérienne à mettre en œuvre la solution biométrique de Star Alliance dans ses deux hubs aéroportuaires de Francfort et de Munich », souligne Jeffrey Goh, PDG de Star Alliance. « Si elle offre aux clients une expérience de voyage sans faille, elle constitue également un développement essentiel qui répond aux attentes des clients qui souhaitent une expérience sans contact et plus sûre sur le plan de l’hygiène. La biométrie de Star Alliance est un élément clé de notre stratégie visant à devenir l’alliance mondiale de compagnies aériennes la plus avancée sur le plan numérique » poursuit Jeffrey Goh.