Le programme du groupe Lufthansa gagne en visibilité

Avec le retour de la demande en Europe, le groupe Lufthansa a publié son programme d’été jusqu’à la fin octobre. Une situation qui tient aussi à l’approbation par les actionnaires de la montée au capital de l’Etat allemand dans le sauvetage de la compagnie.

Lufthansa
Rassuré sur sa stabilité financière, le groupe Lufthansa a publié un programme de vols se projetant jusqu'au mois d'octobre

Le retour à une certaine normalité se traduit par une plus grande visibilité pour les compagnies aériennes en Europe. Le groupe Lufthansa – qui comprend les compagnies Lufthansa Passage, Austrian Airlines, Brussels Airlines, Eurowings et Swiss – a décidé de publier un programme d’été valable jusqu’au 24 octobre, date de l’entrée en vigueur de l’horaire d’hiver. Le groupe aérien annonce remettre ainsi en service 50% de sa flotte. Soit un total de plus de 380 avions, 200 appareils de plus qu’au mois de juin.

La décision a été prise alors que le ciel de Lufthansa s’est éclairci le 25 juin dernier. Lors d’une assemblée extraordinaire des actionnaires, ces derniers ont de fait accepté l’entrée temporaire à hauteur de 20% au capital de l’Etat Allemand contre une injection financière de 9 milliards d’euros. Une somme qui va permettre au groupe d’appréhender l’avenir un peu plus sereinement.

Cela se traduit par une montée en puissance du réseau. Depuis lundi, la compagnie a mis en service son programme d’été avec la promesse de desservir de nouveau plus de 90% de son réseau court et moyen-courrier d’ici la fin octobre ainsi que plus de 79% de ses lignes long-courrier. « Peu à peu, les frontières s’ouvrent à nouveau. La demande augmente, à court terme mais aussi à long terme, analyse Harry Hohmeister, membre du conseil d’administration de Lufthansa. Nous élargissons donc constamment notre programme de vols. Je suis heureux que nous puissions désormais offrir à nos clients encore plus de correspondances vers toutes les parties du monde avec toutes les compagnies du groupe Lufthansa via tous nos hubs ».

La compagnie allemande va proposer ainsi jusqu’à 150 fréquences hebdomadaires vers l’Amérique du Nord via les hubs de Francfort et de Munich. Environ 90 vols par semaine sont prévus vers l’Asie, plus de 45 vers le Moyen-Orient et plus de 40 vers l’Afrique. Les vols reprendront ainsi d’ici octobre au départ de Francfort vers Miami, New York-JFK, Washington, San Francisco, Orlando, Seattle, Detroit, Las Vegas, Philadelphie, Dallas, Singapour, Séoul, Cancún, Windhoek et Maurice. Le service sera repris d’ici octobre de Munich vers New York/Newark, Denver, Charlotte, Tokyo Haneda et Osaka.
Côté court courrier, Lufthansa va proposer plus de 2 100 liaisons hebdomadaires sur le réseau court- et moyen-courrier. Francfort sera ainsi de nouveau relie a 105 autres destinations et Munich a environ 90 destinations.

Pour les autres compagnies du groupe, Austrian Airlines assure ce mois de juillet des vols vers plus de 50 destinations, Swiss va particulièrement densifier ses lignes au départ de Genève avec 24 nouvelles destinations vers l’Europe et 12 destinations supplémentaires depuis Zurich. Côté long-courrier, le transporteur suisse desservira 11 destinations long-courriers au départ de Zurich en juillet pour arriver à 17 destinations en octobre.
Il y a cependant deux exceptions : Eurowings n’assurera pour l’instant que 30 à 40 % de sa capacité de vol en juillet, surtout vers des destinations loisirs et vacances. La compagnie ambitionne cependant de revenir à 80% de son réseau au cours de l’été. Quant à Brussels Airlines élargit également son offre mais uniquement sur les lignes court-courriers. La compagnie a décidé de reporter de nouveau le retour de ses lignes long-courrier face à l’incertitude qui persiste sur une réouverture des Etats-Unis et surtout de l’Afrique. Le continent africain reste en effet pour l’instant totalement verrouillé, la plupart des pays interdisant les vols internationaux. Aussi, le transporteur national belge pense n’exploiter que 45% de son programme initial d’été en septembre et octobre, un chiffre bien inférieur aux prévisions précédentes. En août, la compagnie estime qu’elle opérera 240 vols hebdomadaires, soit 30% de son offre originelle pour l’été.

Garantie plus grande pour les passagers

Pour redonner confiance à ses passagers, la compagnie propose de fait une flexibilité maximum en cas de changement ou d’annulation de vols. Tous les tarifs de Lufthansa, Swiss et Austrian Airlines peuvent changer leurs vols – y compris le tarif Economy Light avec bagages à main uniquement. Les passagers qui souhaitent modifier la date de leur vol peuvent ainsi effectuer une nouvelle réservation unique et gratuite pour le même itinéraire et la même classe de voyage. Cette règle s’applique aux billets réservés jusqu’au 31 août 2020 inclus avec une date de voyage confirmée jusqu’au 30 avril 2021 inclus. La nouvelle réservation doit être effectuée avant la date du voyage prévue.

Les compagnies aériennes du réseau du groupe Lufthansa offrent également à tous leurs passagers une garantie de « vol de retour » sur toutes les lignes européennes, quel que soit le tarif réservé. Une facilité dans le cas d’un nouveau confinement suite à une potentielle nouvelle vague de contaminations – si nécessaire également par un vol spécial. Selon le tarif, un « care-free package » (« forfait sans souci ») est inclus dans le prix, couvrant entre autres les frais de quarantaine ou de transport médical de retour. Dans le tarif « Bring me Home NOW », les clients peuvent être transportés sur le prochain vol réservé du groupe Lufthansa s’ils le souhaitent. Lors de la planification de leur voyage, il est cependant recommandé aux passagers de tenir compte des réglementations d’entrée et de quarantaine en vigueur dans les différents pays.