Skellefteå, future destination congrès la plus prisée de Suède ?

La ville de Skellefteå est situé au fin fond de la Laponie suédoise. Et pourtant, elle devrait rapidement gagner en notoriété dans le monde de l'évènementiel et des congrès. Car elle abrite désormais le plus haut gratte-ciel en bois qui comprend un hôtel, un théâtre, un centre de conférences, un musée et une galerie d'art. Est ce la naissance de la future destination écologique MICE parfaite ?
Sara Hus, nouveau centre culturel de Skellefteå (Photo : White Arkitekter)

La ville suédoise de Skellefteå compte un peu moins de 35 000 habitants et est perdue au fin fond de la Laponie. Qu’importe. La petite cité devrait rapidement connaître son heure de gloire dans les milieux du tourisme, notamment pour les voyages d’affaires et incentives.

Cette petite ville vient en effet d’inaugurer une structure peu ordinaire. Le Sara kulturhus, qui mesure près de 80 mètres de haut est en effet l’un des plus grands buildings du monde… en bois ! Le centre est conçu comme le nouveau coeur de ville et domine la petite ville du haut de ses 20 étages. Il abrite ainsi six scènes de théâtre ou de concerts, la bibliothèque municipale, deux galeries d’art, un centre de conférence, des restaurants et un hôtel de 205 chambres, qui offre une vue spectaculaire sur la cité.

Du bois, (presque) rien que du bois

Le bâtiment est une construction unique, non seulement par l’usage des matériaux mais aussi par le respect des principes de durabilité et par son esthétisme. Une structure ouverte, transparente qui devient le symbole de cette petite cité.

Selon l’architecte du projet, Oskar Norelius, le bois fait l’essence de ce bâtiment, dont la structure est pratiquement libre de béton. « En 2015, lorsque nous avons proposé un tel bâtiment tout en bois, les gens pensaient que nous étions fous », expliquait-il dans un magazine d’architecture. « Le plus difficile est de montrer que ce qui fonctionne en théorie fonctionne aussi en pratique, car cela n’avait jamais été fait auparavant. »

 » Nous nous sommes débarrassés d’une grande partie des matériaux de construction supplémentaires dont on a généralement besoin dans un bâtiment de cette taille, ce qui permet d’avoir un bâtiment beaucoup plus durable et sans déchets. De plus, le bois travaille en fait de concert avec le climat intérieur, de sorte qu’il peut absorber et libérer l’humidité de l’air », raconte l’architecte. « Grâce à cela, les bâtiments en bois ont souvent un meilleur ajustement intérieur au climat que les bâtiments en béton ».

Les 12 200 mètres cubes de bois nécessaires à la construction du centre proviennent d’arbres récoltés dans un rayon de 60 km autour de Skellefteå. Et il est omniprésent dans la structure même de la tour, mais aussi dans l’auditorium, la bibliothèque, les salles d’exposition et même la cage d’ascenseur.

Un hôtel et un centre de congrès

Le centre de conférences et de réunions peuvent accueillir jusqu’à 1 200 personnes assises dans l’auditorium et 1 500 personnes debout. Les panneaux des salles de réunion sont amovibles. Idéal pour tout type d’événement.

Aux étages supérieurs, les chambres de l’hôtel Wood sont des modules préfabriqués tout en bois qui ont été assemblés à la grue en à peine quelques heures. Les visiteurs peuvent voir et toucher les simples plaques métalliques maintenues par des vis qui assemblent la structure. L’hôtel propose 205 chambres ou 410 lits ainsi qu’un restaurant offrant une vue panoramique sur Skellefteå et la Laponie. Il ouvre officiellement ses portes le 14 octobre.

« C’est un bâtiment du 21e siècle et c’est l’une des raisons de venir ici pour voir cette structure « , ajoute encore Oskar Norelius. Et pour les prescripteurs de MICE, il s’agit d’une formidable opportunité de créer un évènement vraiment soucieux de son environnement et de son impact carbone. Le futur du MICE est bien là…