Aigle Azur lance sa première ligne domestique entre Nantes et Lyon

Aigle Azur va faire ses grands débuts sur le réseau domestique, en s’élançant sur un axe couru par la clientèle affaires : douze vols par semaine seront assurés entre Nantes et Lyon.

Aigle Azur
Aigle Azur reliera Nantes et Lyon en octobre © Aigle Azur

Les dirigeants d’Aigle Azur ont beau voir grand – avec le lancement de vols long-courrier vers la Chine et le Brésil – ils n’en gardent pas moins un œil attentif sur les opportunités franco-françaises. La compagnie française vient de dévoiler sa première route domestique, attendue pour le 28 octobre. Aigle Azur reliera alors Nantes et Lyon, rejoignant ainsi HOP! Air-France et easyJet sur un axe prisé par les voyageurs d’affaires.

Pour séduire ces derniers, Aigle Azur a mis en place un programme ambitieux : la fréquence atteindra 12 vols allers-retours par semaine. Le transporteur aérien utilisera des A320 configurés en mono-cabine éco, et dotés de 180 sièges.

Faire peser davantage la compagnie sur le plan national

« Depuis mon arrivée à la Présidence d’Aigle Azur nous avons la volonté de faire peser davantage la compagnie sur le plan national, régional et international », rappelle Frantz Yvelin, président d’Aigle Azur. Après l’annonce du déploiement sur le long-courrier qui a vu le jour avec le Paris-Sao Paulo du 5 juillet dernier, cette nouvelle ligne domestique est un nouvel enjeu de taille ».

Arrivé en août 2017, le dirigeant avait pour objectif de redresser la compagnie : une renaissance amorcée avec la commande de deux Airbus A330-200. Ces avions ont été mis à profit sur de nouvelles lignes reliant Orly à la Chine et au Brésil. Ces vols intercontinentaux ne représentent qu’une partie de cette stratégie qui met aussi l’accent sur le renforcement des vols à court et à moyen-courrier. Ainsi, Aigle Azur va également doubler cet automne ses fréquences vers Berlin et Milan, qui atteindront respectivement 8 vols hebdomadaires et deux liaisons quotidiennes.