American Airlines mise aussi sur la traduction automatique

A Los Angeles, le salon Admiral d’American Airlines est désormais équipé d’un système de traduction automatique fourni par Google pour améliorer l’accueil des voyageurs d’affaires. Une initiative annoncée à l'occasion du CES 2020, à Las Vegas.

American Airlines
Le lounge Admiral d’American Airlines sur l'aéroport de Los Angeles est doté depuis peu d’un système de traduction automatique s('appuyant sur la technologie Google

La traduction automatique figure visiblement en bonne place sur le plan de vol des compagnies aériennes en 2020. Quelques jours après le déploiement de l’outil Pocketalk auprès des équipes de All Nippon Airways, et alors que British Airways s’apprête à lancer son robot Bill, lui aussi doté d’un système de traduction, American Airlines travaille à son tour les langues étrangères. Le transporteur américain a lancé la semaine dernière un nouvel outil s’appuyant sur la technologie du mode interprète de l’assistant Google. Cette initiative, pour l’instant limitée au salon Admiral de LAX, l’aéroport de Los Angeles et officialisée à l’occasion du CES, permet de traduire 29 langues en temps réel. Le français fait partie des langages proposés, tout comme l’allemand, l’arabe, l’espagnol, le japonais, le russe ou encore le vietnamien. American Airlines précise que cette technologie participe de la personnalisation du service, et ne sera utilisée que quand membre de l’équipe multilingue n’est pas disponible. « Le traducteur universel de science-fiction est maintenant un fait scientifique », assure Maya Leibman, directrice de l’information aux États-Unis. « L’incorporation de technologies telles que le mode interprète de l’assistant Google nous aidera à abattre les barrières, à offrir une expérience de voyage sans souci et à rendre les voyages plus accessibles à tous ».