British Airways embauche Bill, un robot d’aéroport

British Airways s’apprête à tester un nouveau robot baptisé Bill, destiné à guider les voyageurs au sein du hub de Londres Heathrow.

British Airways
British Airways va tester un robot d'aéroport baptisé Bill à Londres Heathrow

La nouvelle recrue de British Airways, baptisée Bill, fera ses débuts sur l’aéroport de Londres Heathrow en début d’année 2020. Ce robot autonome, doué d’intelligence artificielle (IA), d’un système de géolocalisation et de capteurs à 360 degrés, déambulera au sein du Terminal 5. Sa mission : guider les voyageurs, et les accompagner jusqu’à la destination de leur choix. Bill a été conçu par la société BotsAndUs, et son système de traduction doit lui permettre de répondre à des milliers de questions dans plusieurs langues, notamment concernant les informations en temps réel sur les vols.

« Ces robots intelligents sont la toute dernière innovation qui nous permet de libérer notre personnel pour traiter les problèmes immédiats et offrir le service personnalisé apprécié de nos clients apprécient, explique Ricardo Vidal, responsable de l’innovation chez British Airways. Dans l’avenir, j’envisage une flotte de robots travaillant côte à côte avec nos employés pour offrir une expérience de voyage vraiment transparente », ajoute-t-il.

LIRE AUSSI : « High-tech et robots à tous les étages dans les hôtels »

Ce recrutement n’est pas une première dans le domaine aéroportuaire. Des compagnies aériennes comme JAL au Japon ou Lufthansa à Munich se sont déjà tournées vers des robots humanoïdes afin de fluidifier le parcours voyageur. Plus récemment, c’est un robot-voiturier qui a pris les commandes sur l’aéroport de Lyon, en mars dernier.