A Bologne, le tourisme d’affaires sauvé par les loisirs

Réputée pour ses foires et ses congrès, Bologne, ville d'affaires par excellence en Italie, se réinvente. Les autorités locales vendent désormais l'image de la cité comme un subtil équilibre entre affaires et loisirs. Une stratégie qui réussit bien au tourisme urbain.
Bologne
Le centre historique de Bologne concentre la majorité des grands hôtels (Photo : Luc Citrinot)

Le tourisme de Bologne a prospéré à l’ombre d’une certitude profondément ancrée chez de nombreux Italiens et Européens. Celle d’être une ville tournée totalement vers le monde des affaires. Ce n’est pas faux. Avec ses 390 000 habitants, Bologne est l’un des grands pôles économiques d’Italie, notamment avec un dense tissu d’entreprises dans l’agro-alimentaire, la machine outil, l’automobile ou encore l’édition ; un pôle universitaire de 90 000 étudiants ; le centre Cineca, un leader en Europe du calcul haute performance (HPC ou High Performance Computing). Sans oublier les foires et salons de Fiera Bologna.

Cela fait dix ans que l’on essaie de...