Confinement territorialisé, les déplacements inter-régions limités aux voyages d’affaires

Le Premier Ministre a officialisé le reconfinement de 16 départements en Ile-de-France, dans les Hauts-de-France, les Alpes-Maritimes, l’Eure et la Seine-Maritime, à compter du 19 mars au soir, pour quatre semaines. Les déplacements entre régions sont également proscrits pour les territoires concernés, sauf motif impérieux ou professionnel.
Confinement
Le confinement fait son retour dans 16 départements français, en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France, ainsi que dans les Alpes-Maritimes, l'Eure et la Seine-Maritime.

Jean Castex l’a officialisé jeudi : depuis le 19 mars au soir, le confinement est à nouveau en vigueur dans 16 départements français, en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France, ainsi que dans les Alpes-Maritimes, l’Eure et la Seine-Maritime. La mesure s’appliquera pour quatre semaines au moins, « sauf si des résultats positifs étaient constatés dans l’intervalle ». Pointant « ce qui s’apparente de plus en plus à une troisième vague », et prônant une « stratégie territorialisée », le Premier Ministre a évoqué des « mesures de freinage massives ».

Pas d’attestation pour les déplacements du quotidien

Pendant le week-end, le gouvernement a annoncé que l’attestation ne serait cette fois pas nécessaires pour les déplacements du quotidien. Ces sorties ne sont pas limitées dans le temps, mais restreintes à un rayon de dix kilomètres. Les déplacements interrégionaux sont quant à eux interdits, ou du moins limités aux motifs impérieux ou professionnels. En revanche, le couvre-feu est décalé de 18h à 19h, et ce sur tout le territoire. Le Premier Ministre a également rappelé les entreprises à faire un effort supplémentaire en matière de télétravail, préconisant « au moins quatre jours sur cinq » en travail à distance.


Dans la foulée, la SNCF a annoncé maintenir ses opérations à court terme : « les TGV INOUI, OUIGO, Intercités, trains régionaux et internationaux circuleront comme prévu ce week-end et en début de semaine prochaine » est-il indiqué, mais les choses pourraient rapidement évoluer… « Les prochains jours permettront d’observer l’évolution des besoins de déplacements des voyageurs, avant d’adapter, le cas échéant, l’offre de transport proposée pour y répondre« , prévient le groupe SNCF, qui doit présenter son plan de transport des trains de longue distance en début de semaine.

Les 16 départements concernés par le confinement :

  • Aisne (02)
  • Alpes-Maritimes (06)
  • Eure (27)
  • Nord (59)
  • Oise (60)
  • Pas-de-Calais (62)
  • Paris (75)
  • Seine-Maritime (76)
  • Seine-et-Marne (77)
  • Yvelines (78)
  • Somme (80)
  • Essonne (91)
  • Hauts-de-Seine (92)
  • Seine-Saint-Denis (93)
  • Val-de-Marne (94)
  • Val d’Oise (95)

Mise à jour le 22 mars