Le COVID sans effet sur l’expansion des chemins de fer autrichiens

L'épidémie n'aura pas de conséquences sur les plans d'expansion des chemins de fer autrichiens ÖBB affirme Andreas Matthä, directeur général, lors d'une présentation des nouveautés 2021. 

Railjet OEBB ©Philipp Horak / Wien 2015

Comme la plupart de ses homologues européens, les chemins de fer fédéraux autrichiens ÖBB mettront en service leurs horaires 2021 le 13 décembre prochain. Et ces horaires contiennent une série de nouveautés présentée par le Directeur général de l’entreprise Andreas Matthä au cours d’une conférence de presse fin octobre à Vienne.

« Nous sommes bien sûr affectés par la crise sanitaire avec la disparition de plusieurs millions de voyageurs de nos lignes. Nos trains affichent actuellement un taux de remplissage de 60% sur les grandes lignes et de 70% sur les lignes régionales comparé à l’an passé. Les nouvelles restrictions affectent aussi nos services de nuit. Après avoir atteint un taux de remplissage de 90% cet été, nous sommes maintenant autour de 60%« , décrit le directeur général.

le directeur général de l’ÖBB Andreas Matthiä durant la conférence de presse

Une situation qui pourtant ne devrait pas affecter les plans d’expansion de l’opérateur ferroviaire. ÖBB confirme la commande de neuf trains Railjet sur ses grandes lignes et de 13 trains Nightjet pour son service de nuit. Les nouveaux Railjet entreront en service en 2023/24 et les Nightjet en 2022. ÖBB continuera entre temps de moderniser ses trains actuels. Et annonce l’amélioration de ses lignes avec la densification des liaisons entre les grandes villes d’Autriche et à l’international.

Davantage de Nightjets sur Bruxelles en attendant Paris

Un train Railjet effectuera désormais tôt le matin la liaison entre Vienne et Salzbourg via Linz. Davantage d’aller-retours à la journée seront proposés sur les lignes Vienne-Graz, Innsbruck-Salzbourg et Salzbourg-Klagenfurt. Un accord vient également d’intervenir avec Austrian Airlines pour quatre trains quotidiens reliant directement l’aéroport de Vienne à Graz dans le sud du pays.

A l’international, l’opérateur va de nouveau offrir un train chaque heure sur Vienne-Budapest ainsi que davantage de trains sur Munich et Zurich. Des trains circulent également sur une cadence de 30 minutes entre Vienne et Bratislava.

Si les trains de nuit Nightjets sont temporairement suspendus entre l’Autriche, l’Allemagne et la Suisse entre le 8 novembre et le 2 décembre, l’entreprise confirme ses projets pour l’année 2021. Un nouveau service quotidien est lancé à partir du 13 décembre entre Vienne, Innsbruck et Amsterdam.

L’entreprise monte aussi en puissance pour le Nightjet Vienne-Bruxelles. Les trains circuleront désormais entre les deux villes trois fois par semaine. Le Nightjet partira chaque lundi, mercredi et vendredi à 19h32 de Bruxelles midi pour atteindre Vienne Central à 9h19. Dans le sens inverse, les trains quitteront Vienne à 20h13 le mardi, jeudi et dimanche pour une arrivée à 09h55 dans la capitale de l’UE.

Selon Andreas Matthiä, le service de Nightjet va continuer de se développer avec l’arrivée de nouveaux trains. Des lignes seront ainsi lancées à court terme de Zurich vers Amsterdam et Bruxelles. D’ici 2024, une liaison devrait débuté entre Vienne et Barcelone via Zurich et Genève. Il n’y a pas encore d’arrêts définis en France mais il est probable que Lyon et Montpellier seraient concernés.

Paris est toujours dans l’objectif du directeur général. Des conversations ont déjà débuté entre la SNCF, la Deutsche Bahn et l’ÖBB, avec l’espoir d’une prochaine annonce.

Visualiser les sièges de réservation sur l’app. ÖBB

Côté services, les passagers de Première Classe sur les trains Railjet bénéficieront de nouveau d’une prestation à la place. L’entreprise ferroviaire propose également une offre de journaux.

ÖBB a également améliorée son application avec la possibilité de pouvoir sélectionner son siège sur  graphique. Ce qui permet effectivement d’évaluer le taux de remplissage des voitures, un atout en période de covid. Les voyageurs bénéficient d’une version en anglais et en italien.

« Que les voyageurs se rassurent. Nous prenons toutes les précautions sanitaires en cette période de pandémie. D’après des études, aucun cluster n’a été signalé sur nos trains. Voyager avec nous reste très sûr« , concluait Andreas Matthä.