Une gare du Nord réinventée à l’horizon 2024

Nouveau terminal pour les départs, commerces et restaurants à foison, piste de jogging, espace de coworking : la gare du Nord va être totalement réinventée d'ici 2024 et l'accueil des Jeux Olympiques à Paris.

Gare-du-Nord-vue-aerienne
Vue d'ensemble du projet de transformation de la gare du Nord à Paris. ©SNCF Gares&Connexions - Ceetrus - Valode & Pistre Architectes

L’accueil des Jeux Olympiques s’accompagne toujours de projets ambitieux pour les villes hôtes. Paris ne déroge pas à la règle, la gare du Nord s’apprêtant à subir une transformation colossale en perspective des JO de 2024. SNCF Gares & Connexions a annoncé être entré en négociations exclusives avec Ceetrus, spécialiste de l’immobilier mixte mêlant commerces, logements et bureaux, pour repenser totalement ce qui est déjà la première gare en Europe à l’heure actuelle avec plus de 700 000 personnes chaque jour.

La gare va tout simplement tripler de taille en passant de 36 000 m2 à 110 000 m². Ce qui devrait lui permettre de faire face à la fois à la croissance de 40 % attendue d’ici 2030 sur l’axe du Nord de la France – stimulée notamment par l’expansion des TGV low-cost Ouigo – ainsi qu’au développement d’Eurostar, dont l’offre aux heures de pointe devrait croître de près de 50%. A terme, la gare pourrait voir passer plus de 800 000 personnes en 2024 et 900 000 à l’horizon 2030.

  • Un toit végétalisé ©SNCF Gares&Connexions – Ceetrus – Valode & Pistre Architectes
  • Un espace WeWork, face à la piste de jogging de 1 km ©SNCF Gares&Connexions – Ceetrus – Valode & Pistre Architectes
  • Une accessibilité renforcée pour les transports en commun ©SNCF Gares&Connexions – Ceetrus – Valode & Pistre Architectes
  • Un terminal de bus repensé ©SNCF Gares&Connexions – Ceetrus – Valode & Pistre Architectes
  • Une offre de restauration avec vue sur les toits de Paris ©SNCF Gares&Connexions – Ceetrus – Valode & Pistre Architectes
  • Une nouvelle façade rue du Faubourg St Denis ©SNCF Gares&Connexions – Ceetrus – Valode & Pistre Architectes
  • Une nouvelle salle pour les départs ©SNCF Gares&Connexions – Ceetrus – Valode & Pistre Architectes

« La gare du Nord va devenir la gare emblématique du XXIe siècle en adaptant le maximum de services aux attentes de notre société. C’est un défi colossal que de tripler la taille de cette gare pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 », décrit Patrick Ropert, directeur général de SNCF Gares & Connexions. La gare du Nord, qui a accueilli ses premiers RER en 1981, puis les Eurostar et TGV en 1993, n’avait en effet pas connu de grande transformation depuis 2001 et l’agrandissement de la halle des départs.

L’architecte Denis Valode, du cabinet Valode et Pistre, a donc été chargé de repenser la gare imaginée par Jacques Ignace Hittorff en 1864, le plasticien Yann Kersalé étant impliqué dans le projet pour la mise en lumière. Premier de ces grands travaux, la construction d’un nouveau terminal permettra de fluidifier les flux arrivées et départs, qui deviendront distincts à la façon des aéroports. Le terminal Eurostar sera également agrandi afin de répondre au renforcement des contrôles douaniers liés au Brexit, la vidéosurveillance participant à la sécurisation de la gare. Par ailleurs, pour le confort des voyageurs, les espaces de circulation seront multipliés par 2,5 avec une accessibilité renforcée grâce à 55 ascenseurs et 105 escaliers mécaniques. En outre, l’accès aux lignes de métro et à la gare de bus sera amélioré.

Vous aimez cet article ? Recevez notre newsletter

Réinventée, dans l’air du temps avec 7 700 m2 d’espaces verts et 3 200 m2 de panneaux photovoltaïques, la gare du Nord s’inscrira aussi dans la vie du quartier. Sur ses toits, elle proposera pour la première fois en France une piste de course de 1km, assortie de vestiaires publics et de nombreux autres équipements sportifs. En parallèle, les espaces de services et commerces seront quintuplés avec un quart de la surface dédié à l’offre de restauration. Une académie européenne de la culture, concept imaginé par l’écrivain Olivier Guez, sera également déployée, en plus d’une salle de 1600m2 pour accueillir événements et concerts. Côté business, la gare intégrera également un espace de coworking WeWork de 5 500 m².

« Ce réaménagement ambitieux de la Gare du Nord, porté par le Groupe SNCF avec le soutien de la Ville de Paris, va permettre de relever un double défi : mieux accueillir les visiteurs tout en améliorant le cadre de vie des Parisiens qui habitent le quartier, a déclaré Anne Hidalgo, maire de Paris. Avec ses équipements culturels et sportifs, ses espaces de coworking, ses commerces et ses espaces verts, la Gare du Nord va devenir un véritable lieu de rendez-vous, de rencontre et de partage. »