Hyperloop One « entre dans l’Histoire »

Le projet de train futuriste Hyperloop One a franchi une nouvelle étape en décollant au-dessus des rails pendant quelques secondes. Prochaine étape : améliorer sa vitesse de pointe.

Hyperloop One
« Nous sommes entrés dans l’Histoire deux minutes après minuit pendant la nuit du 12 mai » assurent les dirigeants d'Hyperloop One

« Nous sommes entrés dans l’Histoire deux minutes après minuit pendant la nuit du 12 mai » : la déclaration envoyée par les responsables du projet Hyperloop One ne fait pas vraiment dans la demi-mesure ou l’humilité. La raison de cet enthousiasme : un test mené à bien dans le désert du Nevada, durant lequel le système a réussi à s’élever au-dessus des rails pendant cinq secondes. Le phénomène pourrait être inquiétant pour un train traditionnel. C’était ici l’effet recherché, ce projet relancé par Elon Musk misant sur une la lévitation magnétique pour dépasser allègrement les 1000 km/h. Pour l’heure, c’est une pointe plus modeste à laquelle a été flashé Hyperloop One (112 km/h), ou du moins le système propulsé à l’occasion de ce test. En effet, les esprits chagrins noteront une certaine disproportion entre les mots et les images publiés par Hyperloop One.

« Dans les premières heures du matin de ce 12 mai, quelques dizaines d’ingénieurs et de responsables d’Hyperloop One se sont entassés dans un poste de contrôle de fortune, sous les étoiles, dans le désert du Nevada, pour voir s’écrire sous leurs yeux l’histoire du transport, expliquent les responsables du projet, dans une déclaration empreinte de lyrisme. Depuis la création de l’entreprise voilà trois ans, nous avons toujours été focalisés sur ce moment, l’instant où nous parvenons à la propulsion contrôlée et à la lévitation d’un véhicule Hyperloop One dans un environnement sous vide ». Les dirigeants d’Hyperloop One sont maintenant tournés vers le prochain test, qui devrait voir ce train de demain multiplier sa vitesse par quatre. A suivre, donc.