Melià Hotels se tourne à son tour vers les collections de luxe

Le groupe espagnol Melià a dévoilé une nouvelle marque, la Melià Collection, destinée à accueillir des hôtels emblématiques, que ce soit des resorts ou des établissements urbains. Parmi les premiers membres de la collection, deux sont à Paris et un à Londres.
La Melià Collection compte six premiers membres, dont deux hôtels à Paris.
La Melià Collection compte six premiers membres, dont deux hôtels à Paris.

Meliá Hotels International ne déroge pas à la règle : tout groupe hôtelier se doit d’avoir dans son portefeuille une collection d’hôtels de luxe emblématiques. Accor, avec l’annonce d’Emblems Collection, et IHG, dont les premiers établissements Vignette commencent à apparaître, se sont récemment engagés sur ce chemin emprunté auparavant par Radisson, Hyatt, Hilton ou Marriott. Sans doute la période actuelle ouvre-t-elle aux groupes des opportunités pour attirer à eux des hôtels indépendants de caractère, désireux de l’appui commercial que peuvent leur offrir les acteurs mondiaux.

Dans ce cadre, le groupe espagnol succombe à la mode et vient de dévoiler la Meliá Collection. Elle lui offre des perspectives de croissance en se tournant vers des hôteliers « qui souhaitent se développer avec un groupe hôtelier de premier plan tout en conservant toute l’essence et la personnalité de leurs hôtels emblématiques« , comme l’a décrit Gabriel Escarrer, directeur général de Meliá Hotels International.

Mais à travers elle, Melia voit aussi dans le moyen de distinguer certains de ses hôtels haut de gamme, uniques par leur atmosphère, leur design ou leur offre de restauration. Pour lancer cette collection et amorcer sa dynamique, l’hôtelier espagnol a élevé au rang de « membre de Meliá Collection » six établissements, différents dans leur positionnement, mais unis par l’expérience unique qu’ils proposent.

Parmi ceux-ci, on trouve par exemple un lodge de luxe au coeur de la savane tanzanienne, le Serengeti Lodge, et une hacienda au coeur de la nature des Canaries l’Hôtel Hacienda Del Conde, mais aussi, à Dubaï, un hôtel design doté de villas exclusives avec piscines privées au coeur d’un immense domaine dédié au polo, l’Hotel Desert Palm. Pour autant, la Melià Collection n’a pas qu’une dimension resorts et loisirs, puisqu’elle compte aussi parmi ses premiers membres trois hôtels urbains, deux à Paris et un à Londres.

Ces établissements ont en commun du charme et un penchant arty comme l’Hotel London Kensington, dont le décor évoque les motifs historiques des papiers peints de William Morris, ou l’hôtel Villa Marquis à Paris, datant du début du XIXe siècle et qui vit passer en son temps de nombreux artistes dont Victor Hugo. De son côté, la Maison Colbert tend un fil entre la France et l’Espagne en rendant hommage aux liens de l’artiste espagnol Joaquín Sorolla avec la capitale française.