Futur plus intuitif pour le transport aérien

Une automatisation renforcée, davantage de contrôle du produit par le passager, mais aussi plus de services payants : l’avenir du transport aérien s’esquisse autour de ces trois concepts comme l’a récemment démontré un symposium organisé par l’Association internationale du transport aérien (IATA).

Iberia
A l'image d'Iberia qui expérimente depuis la fin novembre un nouveau système biométrique à Madrid, l'avenir du transport aérien mise sur l'automatisation pour accélerer le parcours des voyageurs d'affaires au sein de l'aéroport

Le transport aérien se veut désormais plus intuitif à travers une maîtrise accrue des technologies par le passager et une multiplication des produits à la carte. Ce qui, selon différentes enquêtes réalisées auprès des voyageurs, correspond à leur souhait d’un service plus rapide, moins intrusif et partiellement automatisé. Les compagnies aériennes comme les aéroports répondent à cette demande avec le programme “New Experience Travel Technologies” (NEXTT), conçu par IATApour développer une vision commune afin d’améliorer l’expérience, guider les investissements de l’industrie et aider les gouvernements à améliorer le cadre réglementaire”, dit Anne Carnall, directrice du programme NEXTT. À travers lui, l’organisation en charge du transport aérien cherche à décloisonner les solutions technologiques afin d’aller plus loin dans l’intégration des aéroports et des transports publics dans la chaîne du voyage en avion. “Au départ, le projet NEXTT était axé sur la technologie, explique sa directrice. Mais cette orientation s’est élargie et porte maintenant sur les changements commerciaux et comportementaux, ainsi que sur la façon dont les aéroports et les compagnies aériennes peuvent développer leurs activités et accroître leurs capacités.” Le programme va par exemple pouvoir permettre de mieux informer les passagers de tout changement dans leur voyage, à l’image d’un retard ou d’une annulation, et bien sûr suggérer des alternatives. Parmi les initiatives de NEXTT, One ID vise à offrir un voyage sûr et efficace à l’aide d’une identité numérique fiable, incluant la reconnaissance biométrique et le partage de renseignements sur les habitudes de voyage du passager. À ce sujet, selon Anne Carnall, IATA travaille à une harmonisation de l’utilisation des informations et des protocoles d’échange de données afin de garantir la protection de la vie privée. L’un des autres points clés de ce programme vise à l’intégration des transports terrestres à l’offre globale. Dans un très proche avenir, les voyageurs pourront notamment cumuler sur un même billet le vol et le train ou les transports publics. Selon IATA, l’avenir verra également la création d’espaces destinés à faciliter le transfert des passagers, notamment pour la prise en charge des bagages, mais aussi la création de lieux d’enregistrement en centre-ville, sécurisés à l’image de ce qui se fait en aéroport. Pour l’instant, seules Hong Kong, Kuala Lumpur et Séoul offrent des exemples de “city terminals” proposant un service de check-in complet. Mais d’autres aéroports travaillent sur ces nouvelles technologies en collaboration avec IATA, notamment Dubaï, Londres Heathrow, Amsterdam, Bangalore et Shenzhen.

Des investissements records dans les nouvelles technologies

A l’occasion de son événement Euro IT Summit, organisé fin novembre à Lisbonne, SITA a publié son rapport SITA 2019 Air Transport IT Insights. Se basant sur un large panel de compagnies aériennes (200 responsables de transporteurs, représentant 30% du trafic mondial) et d’aéroports (264 plateformes), cette étude chiffre à 50 milliards de dollars le montant des investissements technologiques consentis par ces deux acteurs au cours de l’année 2018 : un record. Ces efforts ont notamment porté sur l’automatisation du parcours voyageur, avec à la clé un taux de satisfaction en hausse. « La bonne nouvelle est que la hausse des investissements dédiés au contrôle automatisé des passagers participe à proposer des parcours plus simples et plus rapides« , se félicite Matthys Serfontein, Président de SITA Air Travel Solutions.

  • Le rapport Air Transport IT Insights publié par SITA pointe les investissements des compagnies et des aéroports pour accélérer le parcours voyageurs avec plus d’autonomie