Success story : Benjamin Devos, fondateur des boutiques “Comptoirs de France Bakery, Fapai 1855”

Fondateur des boutiques “Comptoirs de France Bakery, Fapai 1855”, Benjamin Devos raconte la success story de ses boulangeries-pâtisseries en Chine.

BENJAMIN DEVOS, fondateur et CEO des boutiques “Comptoirs de France Bakery, Fapai 1855”

Nous livrons aux quatre coins de la Chine

Comment est venue l’idée de fonder des boulangeries-pâtisseries françaises à Pékin ?

Benjamin Devos – C’était en 2003, je venais de terminer l’école hôtelière de Lausanne et je faisais un stage dans un hôtel de Pékin. Je me suis rendu compte que les boulangeries de qualité manquaient cruellement. Alors je suis rentré en Europe, j’ai travaillé quelques mois pour Le Pain Quotidien afin d’apprendre les rouages du métier, j’ai essayé tant bien que mal de trouver des financements et, dès que j’ai pu rassembler quelques fonds, je suis retourné à Pékin.

Votre implantation s’est-elle faite facilement ?

B. D. – Je suis arrivé à l’automne 2005 et quelques mois plus tard a été lancé le WOFI, le “wholy owned foreign entreprise”, permettant aux entrepreneurs étrangers d’être entièrement propriétaires de leur affaire. J’ai ouvert ma première boutique à Pékin dans un quartier prisé par les expatriés. Au début, ils constituaient 90 % de ma clientèle. Désormais, 60 % de mes clients sont Chinois. Et je fournis une cinquantaine d’hôtels, dont le Shangri-La et le Ritz-Carlton.

Quelle a été la clé de votre réussite ?

B. D. – D’importer plus de 80 % des ingrédients de France, de la barre chocolatée aux compotes de fruits. Et peut-être aussi de m’être lancé très tôt, avant Paul ou Kayser qui ne sont pas restés en Chine. Aujourd’hui, nous avons 15 boutiques à Pékin et Tianjin, mais l’idée n’est pas d’en ouvrir d’autres. Au contraire, nous misons sur la vente en ligne, qui fonctionne à plein dans ce pays. Et nous livrons aux quatre coins de la Chine en moins de 48 heures, avec des systèmes qui nous permettent de conserver la fraîcheur de nos produits. Et nous fournissons aussi tous les vols Air France au départ de Pékin, en pains mais aussi, pour les classes affaires et première, en pâtisseries.

www.fapai1855.com.cn