Quartier montant : Sarona, créatif en capitales

Oasis de loisirs, quartier historique ou centre névralgique du Tel-Aviv high-tech ? Sarona est les trois à la fois. Cap sur la créativité.
Tel-aviv-Azrieli-Center
Dominant le quartier, les trois tours de l’Azrieli Center accueillent le siège de grandes entreprises. Un voisinage propice pour la multitude de start-up qui se développent à Sarona. © Ludovic MAISANT

Des petites maisons de pierres ocre s’alignent sagement dans un jardin ombragé par des palmiers dattiers et, tout autour, de hauts gratte-ciel forment une ceinture moderne à cette oasis urbaine : il s’agit du quartier de Sarona, là où s’est établie à la fin du XIXe siècle une colonie de protestants allemands, la Société des Templiers, venus en Terre Sainte dans l’espoir de réaliser leurs visions prophétiques. Ils s’installèrent à Haïfa, à Jérusalem et à Tel-Aviv aussi, où ils construisirent, voilà plus de cent quarante ans, trente-trois maisons – tout un symbole ! – qui ont été intégralement rénovées en 2014.

Le projet, lancé par la municipalité...