Welkin and Meraki et Newton Offices, nouveaux acteurs du coworking

Welkin & Meraki et son positionnement haut de gamme, Newton Offices et son développement dans les grandes métropoles françaises : le marché du coworking accueille deux nouveaux acteurs ambitieux.

Opening Welkin and Meraki Eindhoven
L'espace Welkin and Meraki à Eindhoven (c) Etienne Oldeman.

Le coworking continue d’étendre sa toile en France. Peu après les ouvertures d’un Spaces à La Défense, mais aussi d’espaces Morning Coworking en haut de la tour Montparnasse et rue de Courcelles dans le XVIIe arrondissement ou encore du Mama Works à Lille, le marché des espaces de travail partagé a vu l’arrivée de deux nouveaux acteurs ces dernières semaines. Tandis que Welkin & Meraki, venu du Benelux, s’est implanté à Paris et regarde vers les métropoles mondiales, Newton Offices, porté sur les fonts baptismaux par Tivoli Capital et KKR, concentre ses ambitions sur les grandes villes régionales, Marseille pour commencer, en attendant Montpellier ou Lille.

Le premier lieu de travail proposé à Paris par Welkin & Meraki, situé avenue de Malakoff dans le XVIe arrondissement, est à l’image de son environnement, c’est-à-dire chic et distingué, et donc tout à fait en accord avec le positionnement haut de gamme de la marque. “Il n’existait pas de produit cinq étoiles orienté vers les sociétés corporate”, explique Alain Brossé, fondateur de la marque, qui précise cibler en particulier “les banques et cabinets de conseil étrangers et locaux ainsi que les ambassades.” A toute cette clientèle, l’établissement propose des bureaux privés meublés de façon sobre et élégante, de taille plus importante que la moyenne. “Ce sont les mêmes bureaux à Paris, Bruxelles ou Luxembourg avec les mêmes armoires, la même table. C’est important pour que nos clients se sentent comme à la maison”, souligne Alain Brossé.

A chaque étage, les cadres nomades qui viennent pour une journée de rendez-vous à Paris disposent de postes de travail et d’un salon où se détendre, prendre un café ou tenir un rendez-vous. “Nous faisons en sorte que les professionnels ne restent pas dans leur coin, ajoute Alain Brossé. Ils ont tous un certain statut dans leur entreprise”. Autres atouts du lieu : une infrastructure technologique équivalente à celle d’une grande banque, le nec plus ultra en matière de sécurisation des accès et une vraie restauration concoctée par Benoit DeWitte, chef belge étoilé élevé en 2018 au rang des cinquante meilleurs chefs au monde.

Dans mon esprit, on peut proposer d’excellents repas à base de produits frais et locaux pour 10-15 euros, dit Alain Brossé. C’est un service que l’on offre sans qu’on gagne d’argent dessus. Pour nous, il est important que les gens mangent sainement et soient heureux.” Alors que Welkin & Meraki compte quatre autres projets dans la capitale française, d’autres lieux de travail sont attendus à Londres, Francfort, Berlin, Dublin, New York et San Francisco.

NEWTON-Offices
Design des Newton Offices.

A l’inverse, le futur de Newton Offices s’écrira surtout dans les grandes métropoles régionales françaises. “Nous avons pour ambition d’ouvrir une quinzaine de sites dans les trois à cinq prochaines années”, explique Guillaume Pellegrin, PDG de cette nouvelle marque lancée par le spécialiste de la valorisation d’immobilier d’entreprise Tivoli Capital et KKR, un des leaders mondiaux de l’investissement. Newton Offices entend ainsi reproduire à travers la France le succès de l’espace iLOVE’iT, ouvert en 2017 dans le quartier d’affaires de La Joliette à Marseille. “Quand on a conçu ce lieu, nous avions le souhait de mixer des start-up innovantes, des TPE/PME locales et des grands groupes. Ceux-ci n’avaient pas encore réalisé qu’en région, ils pouvaient venir dans ce type de lieux”, ajoute-t-il.

La philosophie des espaces Newton Offices oscille entre sérieux et décontracté. “Nous voulons proposer des espaces de travail à la fois agréables et statutaires, avec un équilibre pour que tout le monde se sente bien, décrit Guillaume Pellegrin. Cela passe par le sourire à l’accueil le matin, un esprit méditerranéen, l’énergie solaire qu’on diffuse, mais aussi le travail de la lumière, des matériaux et de l’acoustique.” Autre exigence, un emplacement idéal au cœur des quartiers d’affaires ou dans les zones résidentielles dynamiques. Lille et Aix en Provence font partie des prochaines destinations ciblées par la marque avec Montpellier, où une ouverture est prévue en fin année dans le quartier de Port Marianne. Au sein de cette nouvelle zone de bureaux, Newton Offices proposera un immeuble de 4 200 m² dessiné par le cabinet Wilmotte. Son plus : une terrasse en rooftop.