Le ciel français reprend du service

A l’heure d’entrer dans la deuxième phase du déconfinement, les annonces se multiplient au sein des compagnies aériennes et des aéroports témoignant d’une reprise de l’activité dans le secteur aérien français.

Le programme de vols d'Air Corsica témoigne d'une reprise de l'activité aérienne en France

Le discours du Premier Ministre le 28 mai a donné le coup d’envoi d’un vaste mouvement de reprise dans le ciel français. Dans la foulée de ces annonces – et notamment de la levée de la restriction des 100 km imposée aux déplacements, le groupe ADP officialisait la date du 26 juin pour la réouverture de l’aéroport d’Orly. « Ensemble, faisons redécoller le trafic aérien à Orly avec des protocoles sanitaires impeccables et des compagnies motivées pour ouvrir l’espace Schengen », a déclaré Augustin de Romanet, le patron d’ADP citant au passage « les principaux clients qui font le cœur d’Orly », et mentionnant Air France, Transavia, Corsair, Vueling, easyJet, Air Caraïbes, French Bee, Tap Portugal et Air Corsica.

LIRE AUSSI : « Déconfinement : les dernières informations« 

La compagnie corse a d’ailleurs annoncé un plan de reprise consistant, qui démarrera dès le 2 juin avec la relance des vols Ajaccio-Paris et Bastia-Paris – en partenariat avec Air France – d’abord sur CDG puis sur Orly, une fois sa réouverture effective. Comme l’a également annoncé l’aéroport de Nice, les liaisons entre l’Ile de Beauté et la plateforme azuréenne vont être privilégiées avec la reprise des vols Calvi-Nice et Figari-Nice et le doublement des fréquences sur les axes Ajaccio-Nice et Bastia-Nice. Le plan de vol d’Air Corsica prévoit ensuite une montée en puissance tout au long du mois de juin, notamment vers Marseille, Toulouse, Lyon, Clermont-Ferrand ou encore Bruxelles, en plus de « La Liaison » Toulouse-Nantes-St Nazaire effectuée sous contrat d’affrètement pour Airbus. Au total, Air Corsica rouvre ainsi 14 lignes durant le mois de juin.

La population veut et peut à nouveau voyager, que ce soit pour les vacances ou pour des raisons professionnelles

En parallèle, le groupe Lufthansa va aussi contribuer à la reprise dans les aéroports français, avec pas moins de 52 connexions hebdomadaires supplémentaires. Le groupe allemand a officialisé jeudi son retour à Lyon, Marseille et Toulouse ou encore Bastia. Cette nouvelle feuille de route débutera le 15 juin. La compagnie mère assurera notamment trois vols par semaine depuis Lyon vers son hub de Francfort, et cinq autres vers Munich. L’aéroport bavarois sera aussi relié à Bastia (un vol par semaine), Paris CDG (7), Nice (4) et Toulouse (5). Les filiales du groupe Lufthansa seront aussi impliquées. En effet, Austrian Airlines desservira Paris CDG (8 vols) et Nice (1) depuis Vienne, Swiss reliera Zurich à Figari, et Brussels Airlines s’envolera vers Paris CDG (4), Lyon (5), Marseille (3) et Nice (5). Au total, l’offre française de Lufthansa passera ainsi 23 à 75 départs hebdomadaires. « En reprenant une partie de notre planning en juin, Lufthansa Group reconstruit la mobilité en connectant à nouveau la France à notre réseau mondial », souligne Michael Gloor, Senior Director Sales France de Lufthansa Group, qui évoque « une contribution importante pour soutenir le redémarrage de l’industrie et du commerce, mais aussi du secteur du tourisme – tous deux essentiels pour l’économie française. La population veut et peut à nouveau voyager, que ce soit pour les vacances ou pour des raisons professionnelles », ajoute-t-il.