L’appli anti jet lag de Panasonic en test chez Etihad

Etihad va proposer une nouvelle fonctionnalité destinée à atténuer les effets du décalage horaire, en intégrant à son application l’outil Jet Lag Adviser développé par Panasonic.

Jet Lag Adviser
Jet Lag Adviser, l'outil anti-décalage horaire de Panasonic, est expérimenté par Etihad au sein de son application mobile

L’application Etihad passe en mode bien-être : la compagnie aérienne vient d’officialiser un partenariat inédit avec Panasonic Avionics Corporation, lui permettant d’intégrer la fonctionnalité Jet Lag Adviser. Objectif : lutter contre le décalage horaire et son impact sur les voyageurs d’affaires.

Concrètement, Jet Lag Adviser indique aux passagers l’impact potentiel du décalage horaire sur chaque vol assuré par la compagnie aérienne, en calculant un « score d’impact de décalage horaire ». Les voyageurs peuvent ainsi s’enquérir spécifiquement du degré de gravité potentielle du jet lag sur leur propre vol, puis prendre les mesures ad hoc. En effet, l’outil Jet Lag Adviser va plus loin en envoyant des notifications guidant le voyageur vers les bonnes pratiques à adopter, non seulement pendant le vol mais aussi en amont et en aval. « Le plan de décalage horaire personnalisé intègre les étapes avant, pendant et après le vol, et fournit un planning de différentes recommandations et conseils pour chaque phase, à des moments spécifiques, concernant les mesures à prendre pour réduire le décalage horaire, comme le sommeil, l’exposition à la lumière, l’exercice, l’hydratation et le type de repas à consommer », indiquent les responsables du projet.

« Avec le Jet Lag Advisor, nous pouvons maintenant utiliser l’intelligence artificielle pour améliorer l’expérience de voyage« , se félicite Robin Kamark, directeur commercial d’Etihad Aviation Group, qui entend déjà aller plus loin : « Ce sera la première d’une série d’initiatives de « mieux-être » que nous explorerons ensemble« , prévient-il.

Etihad n’est pas la première compagnie aérienne à s’attaquer à la problématique du jet lag. Dès 2012, Finnair avait ainsi expérimenté une solution en vol, basée sur la luminothérapie. L’an dernier, Air France et Aéroports de Paris s’étaient respectivement tournés vers la méditation et le yoga. Parallèlement, les hôteliers se mobilisent aussi pour allier voyage d’affaires et bien-être. Le groupe Accor a d’ailleurs expérimenté en 2018 un partenariat avec la start-up Rythm, prenant la forme d’un bandeau « Dreem », pour améliorer le sommeil des voyageurs.