Muji, Maisons du Monde : les déclinaisons hôtelières des marques grand public

Design, art de vivre, confort : les marques Muji et Maisons du Monde déclinent dans leurs hôtels les recettes de leur succès auprès du grand public.

Muji-entree-marques
Après Shenzhen et Pékin, la marque Muji vient d'ouvrir un hôtel à Tokyo.

Il eut la mode des hôtels griffés il y a une dizaine d’années de cela ; ces Bulgari, Armani, Versace ou Missoni qui faisaient l’actualité en même temps que les belles pages des magazines. Si de grands noms de l’univers du luxe comme Fauchon ou LVMH, à travers Cheval Blanc, perpétuent la tradition en développant des déclinaisons hôtelières, ce sont aujourd’hui les marques grand public qui se prennent au jeu. L’enseigne de décoration Maisons du Monde vient ainsi de dévoiler son premier établissement hôtelier au cœur de Nantes. Jouant naturellement sur une atmosphère inspirante, ce quatre étoiles de 47 clés propose aux voyageurs d’affaires cinq styles de chambre, jouant au choix sur le classique ou le chic, le glam ou le rock ou encore la naturalité.

LIRE AUSSI : “Style de vie et hôtellerie : par delà le design”

Dans la lignée des hôtels lifestyle, le lobby se fait salon pour un accueil chaleureux, tandis qu’un lounge “cosy-cool” se prête aux envies des voyageurs selon le moment de la journée, se faisant tantôt salle de petits déjeuners, espace de coworking ou lieu où prendre en verre en avant ou après soirée. Avec sa bibliothèque, son espace cuisine et ses grandes tables conviviales, l’endroit invite à la détente et aux échanges, qu’ils soient familiaux ou professionnels. “Apposer notre marque sur un hôtel, et l’imprimer jusque dans les moindres détails de sa décoration, est une belle preuve de l’inspiration et de l’enchantement que porte Maisons du Monde”, a déclaré Julie Walbaum, directrice générale de Maisons du Monde.

Marques-maisons-monde
Lobby de l’hôtel Maisons du Monde à Nantes.

En Asie, c’est la marque Muji qui s’est également lancée dans l’hôtellerie. Après Shenzhen et Pékin, l’enseigne de mode japonaise s’est installée en avril au centre de Tokyo, dans le quartier de Ginza. A travers ses 79 chambres surmontant le nouveau magasin phare de l’enseigne, l’établissement retranscrit ce qui a fait son succès de l’enseigne auprès du grand public : son côté chaleureux et confortable avec des matériaux naturels tels que le bois, la pierre et la terre, ou des sommiers soigneusement sélectionnés pour garantir un repos optimal.

Au sixième étage, l’hôtel Muji propose un espace design et culture composé de deux galeries, d’un salon, d’une bibliothèque et d’un lounge, le tout s’ajoutant au restaurant Wa, mettant en valeur les saveurs ancrées dans la culture locale. En accord avec le style minimaliste des produits Muji, l’offre tarifaire est des plus simples avec un prix de chambre qui ne varie jamais selon le jour ou les saisons et qui inclut les taxes et les frais de services. Bien évidemment, les voyageurs peuvent prolonger l’expérience en rentrant chez eux, certains articles et appareils utilisés dans les chambres d’hôtel pouvant être achetés au magasin.

Tout autant en phase avec son époque, la marque américaine Equinox joue sur l’engouement contemporain entourant le bien-être et la santé pour créer la version hôtelière de ses clubs de fitness de luxe. Hudson Yards, le nouveau quartier d’affaires new yorkais, aura la primeur de découvrir à la mi juillet ce nouveau concept mêlant détente, dynamisme et design, avant Seattle plus tard dans l’année, Los Angeles et Houston en 2021 et Chicago en 2022.

Muji-chambres-marques
Chambre double de l’hôtel Muji à Tokyo.