Mondrian Londres Shoreditch, nouveau vaisseau amiral de la marque lifestyle

La marque lifestyle Mondrian s'installe en juillet dans le quartier londonien de Shoreditch avec un hôtel de 120 chambres doté d'un club privé et d'espaces culinaires trendy. Une ouverture qui amorce l'essor de l'enseigne d'Accor à l'échelle mondiale.
Mondrian-Shoreditch-Reception
Réception du Mondrian-Shoreditch. (c) Goddard Littlefair

La marque Mondrian s’apprête à faire son retour à Londres juillet prochain. Après avoir un temps présidé aux destinées du Sea Containers, un hôtel branché posé au bord de la Tamise, l’enseigne lifestyle du groupe Accor – depuis son rachat du groupe américain sbe – s’installe dans un quartier à son image, vivant et créatif : celui de Shoreditch. Pour cette nouvelle aventure londonienne, Mondrian reprend les rênes d’un établissement ouvert en 2017, The Curtain, hébergé dans un immeuble de bureau des années 70 et lancé en son temps par Michael Achenbaum, fondateur du très trendy hôtel Gansevoort à New York.

Avant d’entrer dans le giron de Mondrian, l’hôtel a été repensé et rafraîchi par le studio de design d’intérieur Goddard Littlefair. Cependant, héritage de son passé, le Mondrian Shoreditch conserve le club privé Curtain Members’ Club, un lieu exclusif avec bar, lounge, espaces événementiels et accès réservé à l’Altitude Rooftop avec piscine et lounge, les clients de l’hôtel pouvant eux aussi profiter du toit de l’hôtel au moment du petit déjeuner. En outre, les membres du club ont également accès à un espace de coworking au rez-de-chaussée – The Design Studio – pour des moments de travail VIP.

Pour le reste, l’hôtel déploie les fondamentaux de la marque Mondrian, à savoir un sens aigu du design – avec 120 chambres arty, dont 13 suites, à l’esthétique luxueuse et théâtrale – et des lieux de restauration attractifs. L’un va d’ailleurs avec l’autre, puisque le studio Goddard Littlefair a par exemple conçu le restaurant Bibo en alliant l’identité de l’esprit Mondrian à l’héritage culinaire andalou de son chef Dani Garcia. Un chef qui déploie à Londres la sixième déclinaison de ce concept de brasserie et bar à tapas récompensé au Michelin. De 120 couverts, le restaurant s’organise en tables hautes décontractées, salle à manger privée et cour en extérieur sous un toit en verre rétractable.

Le Mondrian accueillera également un nouveau café et bar à cocktails, le Christina’s Shoreditch, avec une offre axée sur les produits locaux. « Londres a été et restera une plaque tournante florissante pour nos offres lifestyle, et moi-même et mon équipe sommes ravis de replacer Mondrian comme l’une des destinations les plus innovantes de la ville en matière de style de vie, d’hospitalité, d’expériences culinaires et de mixologie pour les habitants et les voyageurs« , a déclaré Chadi Farhat, directeur de l’exploitation de sbe.

Sixième hôtel de l’enseigne dans le monde, après son lancement récent à Seoul Itaewon, le Mondrian Shoreditch s’impose comme le vaisseau amiral de la marque en Europe. Pour autant, d’autres sont prévus sur ce continent notamment à Bordeaux et Cannes en 2022, mais aussi en Allemagne. En parallèle, la marque poursuit son expansion mondiale et est attendue aussi bien à Singapour qu’à Dubaï, Mexico, sur la Gold Coast australienne ou en Nouvelle-Zélande. Des destinations resort sont aussi au programme de cet essor avec la République dominicaine, les Maldives, Porto Rico, la Thaïlande et le Vietnam.