La Poste accélère sur le coworking en s’offrant Multiburo

La Poste Immobilier rachète Multiburo avec l'ambition de totaliser une centaine d'espaces de coworking à l'horizon 2027, en combinant son réseau avec celui de Startway.
Multiburo
Le nouvel ensemble constitué par Multiburo et Startway doit permettre à La Poste Immobilier d'atteindre un réseau de plus de 100 sites d'ici 2027

Avec un total de 23 espaces de travail référencés depuis sa création en 1985, Multiburo a clairement fait le pari d’une « croissance raisonnée ». La feuille de route de cette PME française pourrait désormais adopter une toute autre cadence en tombant dans le giron de la Poste Immobilier, qui a annoncé le 19 juillet le rachat de Multiburo. D’autant que la foncière du groupe La Poste est déjà armée sur le terrain du coworking, en tant qu’actionnaire majoritaire de Startway. Et peut compter sur un parc patrimonial tertiaire de plus de 600 000 m² sur plus de 150 sites.

devenir un acteur européen de premier plan sur le marché du coworking et de l’immobilier de bureau flexible

Multiburo va ainsi se rapprocher de Startway au sein d’un « nouvel ensemble ». Son objectif a d’ailleurs déjà été fixé – et chiffré – par La Poste Immobilier : « développer à horizon 2027 un maillage de plus de 100 sites adossés à une offre de services innovants et devenir ainsi un acteur européen de premier plan sur le marché du coworking et de l’immobilier de bureau flexible ». A l’heure actuelle, Multiburo et Startway représentent un réseau combiné d’une cinquantaine de sites en France, en Belgique et en Suisse.

Pas de changement pour les clients Multiburo

Le rapprochement entre les deux acteurs ne devrait pas se traduire par une fusion pure et simple. Et l’identité de Multiburo sera maintenue d’après une porte-parole de l’entreprise. « L’objectif est d’avoir un accroissement important, de développer un réseau au sein duquel chaque entité qui a un positionnement bien précis conserve ce positionnement. Rien ne va changer, ni pour les équipes, ni pour les clients« , précise-t-elle.

Bien sûr, la crise sanitaire et le nouveau rapport au bureau qui s’est imposé au cours des mois écoulés n’est pas étranger à cette acquisition. La direction de La Poste Immobilier évoque d’ailleurs « un contexte post covid qui requestionne la place des tiers lieux, générateurs de lien social, dans les territoires, entre le modèle classique du bureau et le télétravail ». Stéphanie Auxenfans, Directrice générale de Multiburo, en témoigne également : « Les modes de travail changent, les entreprises veulent plus de souplesse et de flexibilité pour leurs bureaux et leurs collaborateurs. Rejoindre La Poste Immobilier dont nous partageons totalement les valeurs d’attention et de services est un formidable accélérateur pour Multiburo. Forts de ce nouveau soutien, nous allons accélérer le développement de nos nouvelles offres pour travailler où l’on veut et quand on veut ! ».