Uber Eats for Business : le voyage d’affaires sur un plateau repas

Après la création d’Uber for Business qui permet aux entreprises de gérer les déplacements automobile de leurs voyageurs d’affaires, le géant américain lance Eats for Business.

Uber Eats
Le service Uber Eats for Business est accessible aux entreprises américaines.

En août dernier, la GBTA (Global Business Travel Association) révélait dans une étude que 45 % des voyageurs d’affaires américains appartenant à la catégorie des Millenials avaient installé l’application Uber Eats sur leur smartphone. Et comme l’appétit vient en mangeant, le service de livraison voit plus grand. Ronnie Gurion, à la tête d’Uber for Business, a annoncé le 1er novembre le lancement d’Uber Eats for Business.  Désormais, les voyageurs d’affaires vont pouvoir commander leur repas depuis l’application Uber Eats et être livrés dans leur chambre d’hôtel sans avoir à avancer de frais. En effet, les entreprises seront directement facturées de ce repas en fonction du montant qu’elles souhaiteront prendre en charge. L’employé devra uniquement payer l’éventuel dépassement de ce budget.

Uber Eats
Les entreprises pourront autoriser des livraisons de repas dans les bureaux.

En cas de déjeuners au bureau ou de longues journées, les chefs d’entreprises pourront aussi autoriser des livraisons de repas selon des critères qu’ils auront préétablis. Enfin, à l’instar du volet VTC, Uber Eats for Business soigne la partie reporting : les managers pourront prendre connaissance des dépenses réalisées par les employés des différents services de l’entreprise via une facture mensuelle et adapter leurs actions en fonction de cette dernière.

Pour l’heure, le service est limité au marché US : reste à savoir quand les entreprises françaises et européennes pourront également accéder à cette fonctionnalité.