Afrique : huit hôtels Accor certifiés Safehotels

Propriétés de l'investisseur Kasada, huit hôtels Accor au Cameroun, en Côte d'Ivoire et au Sénégal viennent d'obtenir la certification Safehotels, une des références en matière de sûreté et de sécurité.
Le Pullman Dakar Teranga, un des hôtels certifiés Safehotels.
Le Pullman Dakar Teranga, un des hôtels certifiés Safehotels.

La sécurité est, sans doute, un des critères de choix principaux des voyageurs d’affaires se rendant en Afrique. Dans ce cadre, huit établissements du groupe Accor, tous propriétés du fond d’investissement Kasada, viennent d’annoncer l’obtention de la certification Safehotels, une des principales au monde en matière de sûreté et de sécurité hôtelière. « Le service de certification indépendant de Safehotels, en plus de la certification ALLSAFE qu’il nous accorde, donne à nos clients une assurance supplémentaire que leur sécurité et leur sûreté sont bien prises en compte« , a déclaré Daniel Karbownik, directeur régional Afrique de l’Ouest et Centrale de Accor.

Basée sur le Global Hotel Security Standard, la norme Safehotels s’appuie sur des audits sur site de la part d’experts de la région et fondée sur plus de 230 critères, que ce soit concernant les mesures de sécurité incendie et la capacité de gestion de crise, les premiers secours ou la formation du personnel. Ces hôtels certifiés sont situés au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Sénégal avec les Pullman Abidjan et Dakar Teranga, les Novotel d’Abidjan et de Dakar, ainsi que les Ibis Douala, Abidjan Plateau, Abidjan Marcory et Ibis Dakar.

Ces huit hôtels certifiés sont un premier pas vers une labellisation générale du portefeuille de Kasada, l’investisseur en détenant aujourd’hui une vingtaine sur le continent, et sans doute plus à l’avenir. « En tant qu’investisseur le plus actif du secteur hôtelier en Afrique subsaharienne, nous saisissons pleinement l’importance que nos clients, particuliers comme professionnels, accordent à la sécurité et à la sûreté, a souligné de son côté Pierre Etienne de Montgrand, responsable de la gestion d’actifs chez Kasada. C’est pour cette raison que nous avons décidé de nous associer à Safehotels afin de bénéficier de la vérification, par un organisme indépendant, de la sécurité, de la sûreté et de l’hygiène de nos actifs à mesure que nous nous développons dans la région.«