CNIT Forest : un futur lieu de réunion entre high-tech et utopie

A La Défense, le célèbre CNIT entre dans l'univers du dessinateur François Schuiten pour se transformer en lieu de congrès et réunion à la fois onirique et technologique.
CNIT-Forest-illustration
Illustration du CNIT Forest par François Schuiten.

Une forêt en plein coeur du premier quartier d’affaires européen, l’idée peut surprendre à première vue. Mais une forêt qui se prête à des rencontres professionnelles dans une atmosphère végétale et high-tech – infiniment dans l’air du temps donc -, le tout sous la voûte gracieuse du CNIT, la chose prend une tournure plus logique.

Lieu de congrès jusqu’en 2015, le CNIT retrouvera cette fonction en 2022, une fois achevés les travaux entrepris par Viparis pour donner vie à le « CNIT Forest« , un lieu onirique et chaleureux dédié aux événements corporate. Le gestionnaire de Paris Expo Porte de Versailles et du palais des congrès a en effet de vastes projets pour ce monument emblématique du quartier de La Défense. « Dans cette zone dense et connecté, reliée à l’écosystème des grandes entreprises, on avait besoin d’un espace de rassemblement pour des rencontres professionnelles« , a expliqué Pablo Nakhle Cerruti, directeur général de Viparis, lors de la présentation du projet.

Pour imaginer le futur de cette oeuvre architecturale dont André Malraux disait en 1958, à son inauguration, que « depuis les grandes cathédrales gothiques, on n’a rien fait de semblable« , il fallait des partenaires collant à son ADN. Dans ce cadre, Viparis a fait appel à l’architecte Nicolas Adam et au dessinateur François Schuiten, auteur de la série de bandes dessinées Les Cités obscures et décrit par Pablo Nakhle Cerrutti comme « le meilleur illustrateur de l’urbanité, avec cette dimension utopique véhiculée par l’urbanisme et qu’on retrouve au CNIT. »

« Mon travail de scénographe est de faire atterrir les rêves pour leur donner réalité, décrit François Schuiten. Mais la créativité a besoin de cadre. Le tout est d’arriver à transformer les contraintes inhérentes au lieu pour en faire un monde qui soit fonctionnel et qui, en même temps, inspire, qui ait sa musique intérieure. Pour créer ce climat, j’ai tout dessiné à la main, de façon traditionnelle, pour retrouver cette sensualité, cette émotion. »

Murs végétaux, choix des essences de bois en ligne avec la politique RSE de Viparis, mais aussi travail sur l’éclairage avec des technologies donnant le sentiment que le vent anime les feuilles, comme dans une vraie forêt : c’est une nature à la fois réelle et recrée qui attend les visiteurs et les organisateurs. Les arbres, éclairés par des led, permettront par exemple de personnaliser à loisirs les événements.

Car il ne faut pas oublier la fonction première du lieu, celle d’accueillir des événements. Dans ce cadre, le CNIT Forest proposera 24 salles de réunion pouvant accueillir de 31 à 163 personnes, deux amphithéâtres de 740 et 1 175 places et deux espaces polyvalents de 2 186 m2 et 2 859 m2, le tout complété par une offre technologique dernier cri. « Ce lieu multifacettes peut accueillir des congrès ou des événements corporate intégrant des conférences, décrit Mounira Pichori, responsable du département développement de Viparis. Les organisateurs pourront jouer sur la modularité du site. » D’autant qu’avec ses deux amphithéâtres et des entrées distinctes pour éviter le chevauchement des flux, le CNIT Forest pourra accueillir deux événements en même temps.

En plus de son excellente accessibilité, et qui sera encore renforcée en 2022 par l’arrivée du RER E et la monumentale station en cours de construction dans les sous-sols du CNIT, le lieu s’inscrit dans les nouvelles tendances des rencontres business, à savoir l’unité de lieu, de temps et d’action. « A La Défense, tout peut se faire à pied, rejoindre son hôtel, aller prendre un café, se promener dans les espaces verts du quartier, découvrir sa dimension artistique souvent méconnue, explique Mounira Pichori. On peut pleinement profiter de cette vie dont nous sommes aujourd’hui frustrés. »

CNIT-Forest-rencontre
Le futur CNIT Forest imaginé par François Schuiten.