La compétition s’intensifie sur l’axe France – Etats-Unis en 2020

L'offre aérienne entre la France et les Etats-Unis va encore augmenter en 2020, notamment chez les compagnies low-cost long-courrier comme Level, Norwegian ou French Bee. Mais Air France n’est pas en reste...

Norwegian
A l'image de Norwegian, les compagnies aériennes s'apprêtent à renforcer leur offre sur l'axe France-Etats-Unis l'an prochain

Norwegian Air, qui se restructure sur de grands hubs en Europe et aux Etats-Unis pour ses dessertes transatlantiques, vient d’annoncer le lancement de vols depuis Paris et Rome vers Chicago, ainsi qu’une ligne Rome-Denver. Sur l’axe CDG-Chicago O’Hare, le transporteur à bas prix débutera ses vols le 1er mai, effectuant jusqu’à cinq rotations par semaine jusqu’au 24 octobre. La liaison sera assurée par un Boeing 787-9, configuré avec 35 sièges Premium et 309 sièges économiques. Norwegian sera en compétition avec Air France, American Airlines et United Airlines sur cette ligne. « Rome et Paris sont d’excellents ajouts à notre présence croissante à Chicago et à Denver, note Matthew Wood, Senior Vice-President Commercial de Norwegian. Les États-Unis constituent aujourd’hui notre marché émetteur le plus important. Nous continuerons d’investir dans l’expansion de notre réseau afin d’offrir davantage de services sans escale vers des destinations européennes », ajoute-t-il. Ce renforcement à Paris et Rome intervient alors que la compagnie a restructuré son réseau nord-atlantique en cessant ses lignes au départ de l’Irlande ainsi qu’à destination de Las Vegas. En revanche, l’aéroport de Chicago gagne en importance en étant désormais relié à quatre villes européennes : Barcelone, Londres, Paris et Rome.

Norwegian n’est pas la seule à augmenter son offre entre la France et les Etats-Unis. La low cost long-courrier Level, émulation du groupe IAG, va également lancer une nouvelle ligne sur Paris avec trois vols par semaine (mardi, jeudi et samedi) entre Orly et Boston. Le vol sera effectué en Airbus A330-200 avec 21 sièges Premium Eco et 293 sièges classe éco. La ligne sera commercialisée sous numéro de vol Iberia. La compagnie proposera également quatre liaisons hebdomadaires au lieu de trois entre Barcelone et Boston. Level sera aussi en concurrence frontale avec Delta Air Lines qui lance l’été prochain un second vol quotidien sur Paris CDG-Boston à partir du 21 mai et ce, durant toute la saison été.

A noter aussi que Corsair proposera un vol quotidien sur la même route à partir de juin, avec un tout nouvel A330-900 Neo. Elle sera elle aussi en compétition avec French Bee qui proposera un vol quotidien entre Paris Orly et Newark à partir de juin prochain sur un tout nouvel Airbus A350-900.

Air France monte au créneau

La riposte sur l’axe France – Etats-Unis vient aussi d’Air France, qui réintroduit un cinquième vol quotidien entre CDG et New York JFK, vol qu’elle avait supprimé en 2016. A partir du 29 mars, le vol AF014 décollera de Paris à 11h20 pour se poser à New York en Boeing777-200ER en configuration trois classes. Le vol de retour quittera JFK à 17h30 avec une arrivée à Paris à 7h30. Air France réduit en revanche les fréquences de l’Airbus A380 sur la ligne qui passe ainsi de deux à une par jour, l’AF006/007 étant exploité à l’avenir par un Boeing 777-300ER quatre classes.

Air France ajoute aussi des fréquences sur San Francisco à partir du 4 mai. Outre ses deux vols quotidiens, la compagnie offre un troisième vol, d’abord avec trois fréquences hebdomadaires entre mai et le 15 juin, puis cinq pour finalement arriver à un vol quotidien entre le 29 juin et le 6 septembre.

Enfin, La Compagnie a confirmé la reprise de sa ligne saisonnière entre Nice et Newark. Elle proposera quatre fréquences hebdomadaires entre les deux destinations du 2 mai au 29 septembre en Airbus A321neo.