Hyatt : millième hôtel et pass sanitaire pour les réunions

En plus de l'ouverture de son millième hôtel, l'Alila Napa Valley, le groupe Hyatt a annoncé son intention de tester le pass sanitaire VeryFLY pour renforcer la sécurité autour de l'accueil des réunions et événements.
Hyatt-Alila-Napa-Valley
L'Alila Napa Valley, millième hôtel du groupe Hyatt.

Hyatt vient de franchir la barre des 1000 hôtels dans le monde avec l’ouverture de l’Alila Napa Valley, un resort de luxe de 68 chambres entouré de vignes et situé au cœur du domaine Beringer. Le développement du groupe américain va se poursuivre en 2021, notamment à travers la croissance de ses enseignes lifestyle acquises avec le rachat de Two Roads Hospitality en 2018. Dans ce cadre, Alila attend de nouveaux resorts en Californie, en Malaisie et à Oman, tandis que Destination by Hyatt proposera plusieurs nouveaux établissements aux Etats-Unis. De son côté, les boutique hôtels haut de gamme JdV by Hyatt ont plusieurs ouvertures programmés cette année, que ce soit en Californie et à Toronto, mais aussi en Suède, marquant l’arrivée de la marque en Europe.

Pour autant, Hyatt peut aussi compter sur ses marques originelles pour accroître son offre, notamment dans des destinations d’affaires. Ainsi un Grand Hyatt est attendu cette année à Koweit, de même que des Hyatt Regency à proximité de l’aéroport de JFK à New York, au sein du Resorts World Casino, et du hub de Zurich, dans le cadre du nouveau quartier business The Circle.

Plus axée sur les millenials, Hyatt Centric verra de nouveaux développements à Cambridge, Denver, Dubai et Melbourne, tandis que la marque lifestyle Hyatt Place poursuivra son expansion mondiale à Kyoto, Montreal et New York, dans le quartier de Chelsea, ou encore à Scottsdale et Los Angeles, dans le cadre de « combos » avec l’enseigne long-séjour Hyatt House. Enfin, le groupe américain étoffe son offre d’hôtels indépendants haut de gamme regroupés dans la Unbound Collection, avec la réouverture de l’Hotel du Palais à Biarritz, entièrement rénové, et l’accueil dans ses rangs de l’hôtel Commune by The Great Wall, près de Pékin.

« Le parcours mûrement réfléchi de Hyatt vers les 1 000 hôtels a été fondé sur l’écoute, la croissance et l’innovation pour répondre aux besoins des clients, des collaborateurs, des consommateurs et des propriétaires« , a déclaré Jim Chu, vice-président exécutif du franchisage et du développement mondial de Hyatt. Dans le cadre des nouvelles attentes apparues avec la pandémie, le groupe américain a notamment développé de nouvelles offres comme Work from Hyatt pour des longs séjours business ou des chambres bureaux à la journée ou le package The Great Relocate, permettant le télétravail au mois dans tous ses hôtels en Europe, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Ouest. Mais c’est aussi sur le plan sanitaire que le groupe américain a fait évoluer son offre avec son initiative Global Care & Cleanliness Commitment.

Pour poursuivre dans cette voie, le groupe américain vient d’annoncer son intention de tester le pass sanitaire VeryFLY. Développé par Daon, un des leaders de la reconnaissance biométrique et d’identité numérique, cette solution est utilisée notamment par American Airlines et British Airways pour fluidifier et sécuriser le parcours des voyageurs entre Londres et les Etats-Unis.

Avec l’appli mobile VeriFLY + Stay, Daon a étendu la portée de son passeport santé digital au secteur de l’hôtellerie afin d’assurer la sécurité sanitaire des réunions et événements. « La collaboration avec Daon pour tester VeriFLY + Stay renforce notre engagement envers le bien-être de nos hôtes et de nos collaborateurs. Cela représente une étape importante pour offrir une tranquillité d’esprit aux participants avant, pendant et après un événement« , a déclaré Frank Lavey, vice-président senior des opérations mondiales de Hyatt.

Dans le cadre de ces tests, Hyatt travaillera en étroite collaboration avec les organisateurs afin d’identifier les critères requis pour pouvoir participer aux réunions, notamment l’obligation de la présentation d’un test négatif récent. Ces critères pourront ensuite être communiqués aux participants avant leur arrivée, via l’appli VeriFLY, afin qu’ils puissent remplir les formulaires nécessaires. Les participants qui satisfont aux exigences d’une réunion verront une case verte s’afficher dans l’application, leur permettant ainsi de participer à la réunion ou à l’événement. Daon précise n’envoyer aucune information personnelle à Hyatt, le groupe et ses hôtels ne recevant que de des données agrégées et anonymes.

« En écoutant nos clients, nous savons que la sécurité et le bien-être des participants restent des priorités absolues pour les organisateurs de réunions, et nous sommes impatients d’explorer VeriFLY + Stay pour leur fournir une nouvelle solution permettant la tenue des événements« , a déclaré Steve Enselein, vice-président senior des événements, Hyatt.