Hong Kong Airlines en difficulté

Le troisième plus important transporteur de Hong Kong est victime de la crise que traverse l’ancienne colonie britannique. Hong Kong Airlines paye aussi les erreurs financières de son propriétaire, le Chinois HNA. La compagnie est désormais menacée d’une éventuelle disparition.

Hong Kong Airlines
Hong Kong Airlines est à son tour confrontée à des difficultés économiques

Si le groupe Cathay est généralement le premier nom qui vient à l’esprit lorsque l’on parle de transport aérien à Hong Kong – la compagnie transporte 75% des passagers du territoire – un autre transporteur avait pourtant, depuis une décennie, réussi à se faire une place dans la métropole : Hong Kong Airlines. La compagnie née en 2006 est la filiale d’un important conglomérat chinois, HNA, maison-mère de la compagnie Hainan Airlines. HNA est présente dans le capital de la compagnie à hauteur de 45%. Après avoir pendant quelques mois en 2012 desservi Londres Gatwick, Hong Kong Airlines avait finalement repris son expansion intercontinentale à partir de 2017, lançant des vols sur l’Australie, Auckland en Nouvelle-Zélande, Vancouver, vers les Etats-Unis (Los Angeles, San Francisco et Saipan) ainsi que vers Moscou.

Depuis la mi-2018, les problèmes financiers de HNA ont sérieusement affecté l’équilibre économique de Hong Kong Airlines. Dans une situation de compétition intense à Hong Kong, le transporteur accumule les pertes et son actionnaire, HNA, refuse de recapitaliser le transporteur. Une situation qui rappelle le destin d’une autre compagnie dans laquelle HNA possédait 49% du capital, Aigle Azur… En mars, HNA vendait à Cathay Pacific son autre filiale aérienne Hongkongaise, la low-cost Hong Kong Express. Le rachat de la totalité des actions de HK Express par Cathay doit intervenir au 31 décembre 2019.

En début d’année, Hong Kong Airlines était ainsi tancée par l’autorité de l’aviation civile de Hong Kong (Air Transport Licensing Authority ou ATLA) pour son incapacité à payer des arriérés pour le leasing d’avions. En mars, Hong Kong Airlines indiquait aussi renoncer à prendre trois nouveaux Airbus A350-900 et déclarait vouloir également se débarrasser de 10 appareils Airbus A330-200.

La fin du réseau long-courrier

La compagnie est depuis devenue la victime de la crise politique de Hong Kong dont les violences ont fait entrer la ville en récession et fait baisser le trafic aérien de 12,5% en octobre après le recul de 3,5% en septembre. Trois millions de sièges d’avions ont été éliminés sur les derniers mois…

Hong Kong Airlines a ainsi abandonné plusieurs liaisons court-courrier comme Fuzhou en Chine, Miyazaki au Japon et Phnom Penh au Cambodge. En février prochain, le transporteur fermera également ses lignes vers Ho Chi Minh Ville et Tianjin.

La compagnie indiquait devoir élaguer son réseau en cessant la totalité de ses lignes long-courriers. En février prochain, Hong Kong Airlines arrêtera ses vols vers Los Angeles et Vancouver. La direction de la compagnie indique qu’elle se recentrera sur le trafic régional tandis que la flotte ne sera plus constituée que d’une vingtaine d’appareils. Au total 15% des capacités de la compagnie vont disparaître, laissant un réseau de 24 villes.

Cela suffira-t-il à sauver le transporteur d’une possible mise en liquidation ? La compagnie a reçu une injection financière probablement de HNA mardi, cette dernière ayant bénéficié d’un prêt de 570 millions de dollars de banques chinoises. L’injection était nécessaire, l’ATLA ayant annoncé suspendre la licence d’exploitation ce jeudi si rien n’était fait. Selon le chairman de Hong Kong Airlines, l’argent reçu n’est qu’une première étape, d’autres fonds étant prévus pour permettre à Hong Kong Airlines de reprendre une activité plus régulière. Selon le South China Morning Post, au moins un quart des avions de la compagnie sont cloués au sol. Si Hong Kong Airlines fait faillite, elle sera la plus importante victime économique de la crise politique de l’ancienne colonie britannique.

Flotte de Hong Kong Airlines :

Types d’avions Nombre d’appareils
A320 12
A330-200 11
A330-300 10
A350-900 6
Total 39