China Southern : l’adieu à Skyteam, presque sans conséquence pour les voyageurs

China Southern a officiellement quitté Skyteam le 31 décembre à minuit. Mais la plupart de ses accords de coopération avec les membres de l’alliance sont préservés…

Photo P. Masclet Airbus
China Southern a quitté Skyteam le 31 décembre (P. Masclet - Airbus)

Accords de partage de code conservés, reconnaissance des programmes de fidélisation maintenue, le départ de China Southern de l’alliance Skyteam pourrait apparaître comme un non-événement. Car la compagnie chinoise, qui souhaitait retrouver sa totale liberté commerciale, n’a de fait pas rompu tous les liens avec ses anciens partenaires de l’alliance.

Bien au contraire. Elle continue d’exploiter des accords de partage de code avec 14 des 19 membres de Skyteam, soit Aeroflot, Aerolineas Argentinas, Air Europa, Air France, Alitalia, China Airlines, Czech Airlines, Delta Air Lines, KLM, Korean Air, Middle East Airlines, Saudi Arabian Airlines, Vietnam Airlines et Xiamen Airlines. Les absences les plus notables sont celles de China Eastern, devenu désormais un rival ainsi que de Garuda Indonesia, avec laquelle China Southern travaillait en fait très peu. La compagnie n’aura également plus de partenaire africain puisque l’accord de coopération n’est pas reconduit avec Kenya Airways.

Les membres du China Southern Sky Pearl Club continueront également de cumuler des miles sur les 14 compagnies mentionnées et réciproquement. Les passagers affaires ne pourront cependant plus utiliser les salons Skyteam ou China Southern que sur les vols en code-share. Les status Elite (silver ou gold) seront préservés et reconnus par chaque partie.

Le seul changement notable est l’abandon de la marque SkyPriority, qui désigne la chaîne de services pour passagers Premium. Elle est remplacée depuis ce premier janvier par « CZ Priority » mais cela n’affecte en rien les voyageurs Premium.

Le départ de Skyteam a déjà eu des effets l’année dernière sur la stratégie du transporteur chinois. La compagnie a déjà signé une série d’accords de coopération bilatéraux avec des transporteurs. C’est par exemple le cas avec le transporteur de Dubaï, Emirates. Cependant, la plupart des nouveaux accords de coopération se sont conclus avec des compagnies appartenant à l’alliance Oneworld, une évolution certainement influencée par l’entrée d’American Airlines au capital de China Southern.

On retrouve donc sans surprise parmi les nouveaux partenaires commerciaux de China Southern le transporteur American Airlines mais aussi Finnair, Japan Airlines, Qantas et Qatar Airways. Le 19 décembre dernier, China Southern a bouclé provisoirement son tour d’horizon Oneworld avec British Airways, avec qui elle a signé un accord. Ce dernier permettra aussi la reconnaissance respective des programmes de fidélisation.