Orly et CDG boudés par le classement AirHelp Score 2019

Doha, Tokyo Haneda, Athènes : tel est le tiercé des meilleurs aéroports selon le classement publié par AirHelp. A l’inverse, Paris CDG et Orly figurent parmi les pires plateformes selon le spécialiste des droits des passagers aériens et de leur indemnisation.

Doha Airport
L'aéroport de Doha, sacré par le classement AirHelp Score 2019

C’est un exercice auquel s’essaient régulièrement, avec plus ou moins de réussite, les acteurs du voyage : classer les aéroports et les compagnies aériennes sur une base qualitative. Dans l’ombre de Skytrax, qui s’est imposé comme le palmarès de référence, de nouvelles études émergent. AirHelp vient ainsi de dévoiler son classement, qui révèle quelques surprises. Ainsi, alors que les aéroports asiatiques ont une nouvelle fois fait main basse sur les trophées Sytrax 2019 – Singapour Changi, Tokyo Haneda et Séoul Incheon sur le podium, devant Doha, Hong Kong et Nagoya – l’aéroport d’Athènes décroche la médaille de bronze pour AirHelp. Avec une note de 8,38 /10, l’aéroport grec talonne donc Doha et Tokyo Haneda. Les voyageurs d’affaires français guettant la position des aéroports parisiens devront eux faire défiler les pages du classement. En effet, le hub de CDG est à la peine, avec un « AirHelp Score » de 6,70 /10 qui le relègue à la 121e place. Orly ne se distingue pas davantage avec une note de 6,37 /10 et une 126e position sur… 132 aéroports.

AirHelp
Le top 10 des aéroports internationaux 2019 selon AirHelp

Pour calculer son indice, AirHelp a notamment sondé les usagers pour évaluer la qualité du service (20% du score global) et l’offre en matière de restauration et de commerces (20% du score également). Les 60% restants étant quant à eux basés sur la donnée la plus objective, à savoir la ponctualité. Malheureusement, les aéroports parisiens ne font pas mieux dans ce classement spécifique, puisque leur position reste inchangée. Néanmoins, la tête de la course contre la montre révèle là aussi quelques surprises. L’aéroport de Charleroi-Bruxelles Sud est sacré comme étant le plus ponctuel, Moscou Sheremetyevo et Tokyo Haneda complétant le podium devant deux aéroports brésiliens : Curitiba et Viracopos.

Et les compagnies aériennes dans tout ça ? Il semble que les voyageurs d’affaires transitant par le hub de Doha soient les plus avantagés. En effet, Qatar Airways fait coup double en s’adjugeant la première place du classement AirHelp en plus du sacre de l’aéroport de Doha Hamad. Sa note de 8,23 lui permet de coiffer au poteau sa rivale American Airlines et Aeromexico. De son côté, Air France obtient une note globale de 7,60 qui la classe 19e sur 72 compagnies étudiées. Quant au traitement des dossiers d’indemnisation – l’un des trois critères retenus pour évaluer les transporteurs avec la ponctualité et la qualité de service, et spécialité d’AirHelp – c’est SAS qui obtient le score le plus élevé devant WestJet et American Airlines. Touchée par une grève d’une semaine au début du mois de mai, avec 360 000 passagers touchés par l’annulation de 4 015 vols, la compagnie scandinave aura ainsi le loisirs de prouver à nouveau son efficacité au cours des prochaines semaines.

Vous aimez cet article ? Recevez notre newsletter