Barcelone – quartier 22@ : au cœur d’une renaissance

Le pôle high-tech de Barcelone, le 22@, fêtera bientôt ses vingt ans d’existence. Retour sur un succès qui s’affirme et se confirme, plus encore ces trois dernières années.

La-tour-Glories,-phare-du-quartier-22@.
La-tour-Glories,-phare-du-quartier-22@.

Reportage Cécile Balavoine / Photos Ludovic Maisant

Il y a 30 ans, ou presque. C’était en 1992, Barcelone s’apprêtait à recevoir les Jeux Olympiques et, pour l’occasion, s’ouvrait sur son front de mer et redécouvrait ses plages. Un événement reçu avec le succès que l’on sait et qui, du même coup, a mis en lumière le potentiel du quartier de Poblenou, voisin du port olympique. Un lieu hip et prisé aujourd’hui, puisque c’est là, sur une vingtaine d’hectares, que s’étend le 22@, un espace urbain dédié à l’innovation.

Au XIXe siècle, ce sont les nombreuses usines textiles qui fleurissaient dans ce qu’on appelait à l’époque le “Manchester catalan”. Délaissées dans les années 1960, ces friches industrielles sont peu à peu devenues un repère de malfrats. L’an 2000 a marqué le lancement d’une initiative publique-privée qui visait à transformer les entrepôts et terrains vagues en un nouveau cluster high-tech, basé sur l’industrie des médias, la R&D et l’éducation. Une réussite totale.

Aujourd’hui, 25 000 étudiants répartis sur divers campus dédiés aux nouvelles technologies naviguent à travers le quartier qui dénombre par ailleurs 93 000 emplois et devrait en compter 25 000 de plus dans les cinq prochaines années. Récemment, le district s’est doté de nouveaux logements et de plusieurs hectares de parcs. Pourtant, le succès du 22@ se mesure avant tout à l’aune des ouvertures d’espaces de coworking avec une offre en augmentation de plus de 50 % depuis 2017. Voilà pourquoi les grandes entreprises se tournent vers le 22@. Amazon, HP, Criteo, Suez, PepsiCo, DHL s’y sont implantés il y a peu, et fin 2019, on devait recenser 129 000 m² de nouveaux bureaux. Longtemps inoccupée à la suite du déménagement du groupe Agbar (société générale des eaux de Barcelone), la tour Gloriès, conçue par Jean Nouvel en 2005, voit les locataires affluer comme l’éditeur de logiciels Oracle ou Facebook avec un centre “anti fake news”. Un secteur en pleine expansion.

S’y rendre

En 2018, l’aéroport El Prat a enregistré le chiffre record de 50,2 millions de passagers, soit 6,1 % de croissance par rapport à l’année 2017. Barcelone est extrêmement bien connectée aux grandes villes d’Europe et plus particulièrement aux métropoles françaises. Vueling propose cinquante liaisons hebdomadaires depuis Paris-Orly et Transavia, filiale low cost d’Air France-KLM, y assure sept vols par semaine. Au départ de Paris-CDG, Air France assure trente-six liaisons hebdomadaires, tandis que easyJet en propose vingt et Vueling vingt-quatre. Mais d’autres villes de France comme Toulouse, Nice, Lyon, Marseille, Lille, Nantes, Brest, Rennes ou encore Bordeaux sont, elles aussi, directement reliées à la métropole catalane.

Vueling : www.vueling.com
Air France : www.airfrance.fr
Transavia : www.transavia.com
EasyJet : www.easyjet.com

SERVICES

VTC

Kapten > Le groupe français Kapten a lancé son Tech Hub à Barcelone le 1er septembre 2019, à Plaça de Catalunya. On peut donc désormais circuler, grâce à l’appli, à travers la capitale catalane. Internet : www.kapten.com

COWORKINGS ET BUREAUX

WeWork > Luxa, Carrer de Tanger, 86 • Tél. : +34 919 01 76 50 • Internet : www.wework.com

Attico Med > Passeig de Garcia Faria, 49 • Tél.: + 34 688 926 829 • Internet : www.aticco.com

Regus Barcelona Diagonal High Tech > Avinguda Diagonal, 131 • Tél. : +34 936 26 40 00 • Internet : www.regus.fr

FITNESS

Can Felipa > Carrer de Pallars, 277 • Tél. : +34 933 08 60 95 • Internet : www.canfelipa.com

Barcelone en chiffres insolites

Barcelone est la seule ville au monde à pouvoir s’enorgueillir de neuf édifices classés au Patrimoine de l’humanité : la Pedrera, le parc Güell, le Palau Güell, le Palau de la Música Catalana, l’hôpital de la Santa Creu i Sant Pau, la Sagrada Familia, la Casa Batlló, la Casa Vicens et la crypte de la Colònia Güell.
Avant les Jeux olympiques de 1992, Barcelone n’avait aucune plage aménagée. Aujourd’hui, sept plages s’étendent sur 7 km de côte. Barcelone est la troisième ville la plus instagramée d’Europe, après Londres et Paris..
Le classement ICCA 2019 place Barcelone en quatrième position pour le nombre de conférences internationales.


Port-Olympique
Port Olympique