Longs séjours chez Accor : interview de Yassine Hachem

Développement de l'hébergement de long séjour chez Accor, adaptation de ces solutions aux nouvelles tendances : Yassine Hachem, directeur des produits numériques clients d'Accor, explique les raisons du lancement du site Apartments & Villas.
Yassine-Hachem-Apartments-Accor
Yassine Hachem, directeur des produits numériques clients d'Accor.

Accor a lancé en fin d’année dernière le site Apartments & Villas, dédié à l’hôtellerie de long séjour. Quel en est l’objectif ?

Yassine Hachem – Notre volonté, avec ce site, était avant tout de simplifier l’accès à notre offre d’hébergement de long séjour ; offre qui était déjà disponible sur le site All.Accor.com, mais dont le parcours y conduisant n’était pas optimal. En effet, sur notre site global, le client doit d’abord choisir un hôtel pour, ensuite, consulter les différents types d’hébergement disponibles. Or, si vous ne savez pas à l’avance quels hôtels proposent ce type d’hébergement ou que vous souhaitez réserver un type d’hébergement en particulier (appartements, villas, suites…), il est plus compliqué d’accéder directement à ces solutions… Désormais, plus de 50 000 appartements, villas et chalets, sélectionnés parmi les 15 enseignes Accor proposant des séjours de longue durée, sont disponibles à la réservation sur le site Apartments & Villas. On y retrouve l’offre des spécialistes de l’hébergement de long séjour que sont Adagio et Mantra et les déclinaisons « extended stay » de nos marques hôtelières comme Mondrian Living ou Mövenpick Living, mais aussi les hébergements des résidences inspirées de marques telles que Raffles, Fairmont ou Hyde, ainsi que les appartements et villas d’exception en location de onefinestay ou encore certaines suites d’hôtel propices aux longs séjours, par exemple chez Novotel ou Mercure.

Pour figurer sur ce site, quels sont les critères obligatoires ?

Y. H. – L’hébergement doit avoir un coin chambre et un coin salle d’eau naturellement, mais aussi un coin cuisine où réchauffer et réfrigérer de la nourriture. Évidemment, dans notre inventaire, la plupart de nos hébergements de long séjour disposent aussi d’un coin bureau. On ajoute à ces garanties les avantages de notre programme de fidélité Accor Live Limitless (ALL), la réassurance en matière de protocoles sanitaires grâce au label ALLSafe que nous avons mis en place. Via le site Apartments & Villas, les clients ont aussi la garantie du meilleur prix combinée à une plus grande flexibilité grâce à notre politique d’annulation. En plus de cela, lorsque l’hébergement de long séjour se trouve intégré dans l’un de nos établissements, les clients profitent du savoir-faire hôtelier de nos marques et de tous les services associés, comme par exemple d’un Wi-Fi de qualité, la possibilité de demander à la réception d’imprimer des documents, la restauration, des équipements loisirs comme la salle de sport ou la piscine par exemple.

Désormais, plus de 50 000 appartements, villas et chalets sont disponibles à la réservation sur le site Apartments & Villas

Avec la pandémie, constatez-vous une demande croissante pour ce type d’hébergement ?

Y. H. – En effet, nous avons vu deux segments mieux résister que l’hôtellerie standard à la crise sanitaire : le lifestyle et le long séjour. Les clients recherchent davantage ce type d’hébergement qui offre quelque chose en plus. Il permet à la fois de se sentir comme à la maison tout en bénéficiant de services hôteliers. Si le client n’a pas envie de sortir ou ne peut pas aller au restaurant parce qu’ils sont fermés, il peut cuisiner dans le confort de son appartement. La résidence ou l’hôtel peut tout aussi bien se charger de lui faire livrer un repas tout en veillant au respect des règles sanitaires. C’est ce type de prestation que certains clients sont venus chercher pendant la pandémie et qui explique la résilience de l’hébergement de long séjour.

En plus de sa résilience actuelle, l’hébergement de long séjour est-il tout aussi adapté aux tendances futures, notamment au regard de l’essor du télétravail ?

Y. H. – Avant la crise, on voyait déjà devenir de plus en plus floue la séparation entre loisirs et le business, avec des voyageurs d’affaires qui décident de prolonger un peu leur voyage pour profiter de la destination et, à l’inverse, des vacanciers qui ont besoin de travailler pendant les vacances. Cela s’est renforcé avec la pandémie. Prenez par exemple des gens qui avaient envie de changer d’air, car ils habitent un petit appartement parisien : ils ont pu trouver, à travers les solutions pour les longs séjours, un cadre agréable où travailler tout en s’échappant de leur quotidien. Pendant les vacances scolaires, ces solutions permettent également aux parents de continuer leurs activités professionnelles dans de bonnes conditions, pendant que leurs enfants profitent des activités de la résidence. Offrir toutes ces possibilités, cela fait mouche.

Apartments-Mantra-Mooloolaba-Beach
Mantra Mooloolaba Beach (Australie)

Venons-en à votre offre. Avec Adagio Aparthotel, vous disposez déjà d’une marque solidement positionnée sur ce segment. Est-elle toujours une priorité ?

Y. H. – Oui, on va continuer à investir sur Adagio, le leader européen des appartements hôteliers. C’est en effet la marque longs séjours historique de notre groupe, et elle est encore en pleine croissance. On a la volonté de faire des apart’hôtels des lieux de vie chaleureux, où on ne vient pas seulement pour dormir. Adagio teste pas mal de choses en ce sens, notamment un nouveau concept design qui tient compte des nouvelles tendances, ou encore des lieux communs mieux travaillés, avec des espaces de coworking, des épiceries où les gens peuvent faire leurs courses. En parallèle, nous avons une autre marque longs séjours que nous avons acquise récemment, Mantra. Localisée en Asie-Pacifique, essentiellement en Australie et en Nouvelle-Zélande, elle offre des prestations premium et plutôt orientée loisir. Nous continuons de développer ce segment avec le lancement de nouvelles marques comme Swissôtel Living, Mövenpick Living ou encore Novotel Living.

Justement, on voit de plus en plus certains de vos hôtels présenter une déclinaison Living. Cette proposition a-t-elle vocation à croître ?

Y. H. – Cette déclinaison longs séjours est aussi amenée à se développer. Cette année, un Swissôtel Living ouvrira par exemple à Jeddah. De son côté, Mövenpick a plusieurs ouvertures prévues pour sa déclinaison Living, notamment à Istanbul. Vous avez aussi un Pullman Living qui va sortir à Djibouti et un Hyde Living en préparation à l’aéroport de Munich. C’est une chose à laquelle nous croyons beaucoup. Avec la déclinaison Living, nous pouvons avoir une approche hybride en répondant aux différentes typologies de clientèle pour assurer à l’hôtel un bon taux d’occupation. Cela peut passer par des unités entières dédiées aux longs séjours ou des hôtels qui vont y consacrer seulement une partie de leur inventaire, avec des étages particuliers réservés à l’extended stay. On peut très bien dire qu’en fonction de la destination et de la localisation de l’hôtel, on va faire 60 % de chambres classiques et 40   d’appartements ou du 100 % Living au vu de la forte demande pour l’hébergement de long séjour. Dans ce cadre, nos marques lifestyle comme Mondrian ou SLS ont aussi un fort potentiel sur ce segment.

En revanche, vos marques de luxe se prêtent plus à ce qu’on appelle des « résidences de marques » adossées à un programme immobilier. De quelle manière cela s’inscrit-il aussi dans votre offre Apartments & Villas ?

Y. H. – On voit une demande croissante pour ce type d’offre. Certains propriétaires ont envie d’une résidence secondaire qui offre, en plus, des services ; par exemple une piscine, un concierge, une salle de sport, des espaces communs animés, des jardins. Ils veulent toutes ces prestations, mais savent aussi qu’ils ne seront pas toujours dans leur résidence. Du coup, ils peuvent choisir de louer leur hébergement pendant qu’ils ne l’occupent pas (NDLR : parmi les futurs développements, les Fairmont Résidences Royal Palm Marrakech et les SO/ Résidences à Los Cabos, au Mexique). Dans ce cas, vous allez retrouver ces hébergements sur le site Apartments & Villas.

Le lancement de ce site permet aussi à l’offre de Onefinestay d’être mieux mise en avant.

Y. H. – C’est aussi une des raisons du lancement du site, afin de faire mieux connaitre onefinestay. Nous y ajoutons une nouveauté avec l’intégration à 100 % de onefinestay dans notre programme de fidélité. Auparavant, les membres de notre programme pouvaient utiliser leurs points pour régler la réservation d’un hébergement onefinestay, mais ne pouvaient pas en gagner en réservant. Aujourd’hui, l’un et l’autre sont possibles. Avec le site Apartments & Villas, nous avons vraiment voulu rendre plus accessible l’ensemble de notre offre de longs séjours et nous assurer que nos clients bénéficient de l’ensemble de leurs avantages quand ils réservent ce type d’offre.

Apartments-Onefinestay-Marlborough-Place
Appartement à Londres mis en location par Onefinestay.