Avion du futur : plus rapide, plus durable

Innovants, moins gourmands en kérosène, 100 % électriques ou supersoniques : les constructeurs planchent sur les avions de demain. Alors que la défiance envers le transport aérien gagne une partie des voyageurs, cette nouvelle génération d’appareils changera-t-elle la donne ?
KLM s’est associé à l’université de Delft pour travailler sur un concept à la fois durable et innovant : une aile volante baptisée “Flying-V”. Une forme très aérodynamique qui permettrait de réduire de 20 % la consommation en carburant.
KLM s’est associé à l’université de Delft pour travailler sur un concept à la fois durable et innovant : une aile volante baptisée “Flying-V”. Une forme très aérodynamique qui permettrait de réduire de 20 % la consommation en carburant.

Et si demain l’avion n’était pas tel qu’on le connaît aujourd’hui, c’est-à-dire avec un fuselage tubulaire, des ailes étirées comme celles des oiseaux et des réacteurs alimentés au kérosène ? Certes, ce n’est pas pour maintenant, la plupart des projets étant encore dans les ordinateurs des ingénieurs. Mais on y est presque. En juin dernier, KLM et l’université de technologie de Delft ont signé un accord pour soutenir la recherche autour d’un appareil révolutionnaire, le Flying V. Ainsi nommé en raison de sa carlingue de forme triangulaire, son design rappelle plus celui des vaisseaux spatiaux des films de science-fiction que celui des avions...